• Partager sur :

Cercle France Patrimoine : Philippe Gaucher réélu président du groupement

2ème groupement de conseils en gestion de patrimoine indépendants en termes de sommes gérées (plus d’1 milliard d’Euros), le Cercle France Patrimoine a profité de son assemblée générale, les 13, 14 et 15 juin à Montpellier, pour désigner son président.
Une élection qui a vu réélire Philippe Gaucher, dirigeant depuis 22 ans du Cabinet Delta Finance (Montargis), qui entame ainsi un deuxième mandat à la tête d’un Cercle constitué de 16 cabinets.

Le programme qui a remporté les suffrages ?

Poursuivre la politique de structuration du Cercle France Patrimoine en différentes commissions, en ajoutant à celles déjà existantes(commissions site internet et réseaux sociaux, veille sur les nouveaux produits, formation, plaquette de présentation…) deux nouvelles entités :

– une commission procédures afin d’aider les membres du Cercle à être en conformité avec les obligations règlementaires ;

– une commission de réflexion sur l’avenir capitalistique du Cercle.

Mais le président réélu s’est surtout félicité de la jeunesse et de la vigueur du Cercle avec l’arrivée de trois nouveaux membres, jeunes cabinets pour la plupart, mais également avec la transmission de quatre cabinets aux enfants des fondateurs ou à de proches collaborateurs.
Cette arrivée de jeunes professionnels, tous diplômés et parfaitement compétents, donne au Cercle un dynamisme sans cesse renouvelé et une actualisation constante des savoirs et des savoir-faire, tout en conservant la convivialité qui a fait sa réputation au sein de la profession.

Un cercle très couru

Créé en 2002, le Cercle France Patrimoine peut fêter son 11ème anniversaire avec le sourire : au fil de ces années il a su devenir un des principaux groupements du secteur, et l’un des plus connus et reconnus.
Pour autant, il a su garder ce qui fait sa spécificité sur le secteur
de la gestion patrimoniale : la parfaite indépendance de ces 24 membres (ou 16 cabinets) – tous recrutés par cooptation de leurs pairs – et le goût du partage des compétences.
En effet, si chaque cabinet travaille de façon autonome pour ses clients, les adhérents du Cercle se retrouvent régulièrement afin de se former et d’échanger autour de leur activité, de leur pratique et de leur spécificité pour que l’expérience de l’un puisse profiter à tous.
Un partage particulièrement intéressant pour les clients puisque chaque membre du groupement a son domaine de spécialisation : droit de la famille, finances, fiscalité ou immobilier.

www.cercle-france-patrimoine.fr