• Partager sur :

Baromètre de la copropriété en France

LE SALON DE LA COPROPRIETE 2012 MENE L’ENQUETE

Pour la 2ème année consécutive, le Salon de la Copropriété livre un baromètre exclusif de la copropriété en France, via une large enquête menée auprès de plus de 1 000 membres et présidents de conseils syndicaux.
Objectif : recueillir l’avis de ces responsables et décideurs en copropriété sur les tendances du secteur et faire le point sur plusieurs thématiques phares : information, gestion, accession, valorisation, assurance et développement durable.

Focus sur les principaux enseignements de cette étude.

L’INFORMATION : LA CLE D’UNE COPROPRIETE PERENNE
Assurer la pérennité et la sérénité d’une copropriété implique un niveau de connaissances et d’informations parfois complexes et souvent denses. Garants du bon fonctionnement de ces copropriétés, les membres et présidents de conseils syndicaux (M/PCS) ont dans ce sens bien compris l’importance de l’accès à l’information, pour eux, comme pour l’ensemble des copropriétaires. Ainsi, pour 87% des M/PCS interrogés, le Conseil Syndical devrait être plus actif dans sa mission de relais d’information des copropriétaires.
Difficile cependant de délivrer une information lorsque l’on n’en est pas soi‐même détenteur : si 50% des M/PCS interrogés s’estiment suffisamment informés, 39% d’entre eux pensent qu’ils ne le sont pas assez pour mener à bien leur mission (11% ne se prononcent pas).
Pour pallier ce manque d’informations, le Salon de la Copropriété s’est imposé depuis sa création comme la réponse la plus opérationnelle et la plus exhaustive du marché : pour 60% des M/PCS, concernant le fonctionnement des immeubles et résidences, le Salon de la Copropriété est la seconde source principale d’informations, après le Syndic et les autres membres du Conseil syndical.
 Le Salon de la Copropriété est conforté dans son rôle d’acteur incontournable de l’information en matière de gestion, du fonctionnement et de la valorisation des immeubles. De nombreuses conférences et formations sont dans ce contexte proposées tout au long du Salon pour former et informer les M/PCS sur de nombreuses problématiques essentielles, spécifiques ou plus générales, sur le rôle ou les missions du Conseil syndical par exemple :
 Jeudi 15 novembre, de 11h à 13h : formation « L’Assemblée Générale » ;
 Jeudi 15 novembre, de 11h30 à 13h30 : formation « Le Conseil Syndical

ACCESSION A LA COPROPRIETE : LE CHOIX DE L’IMMEUBLE DETERMINANT
Acquérir un bien immobilier peut souvent être long et compliqué. Le choix de l’immeuble est capital et doit notamment tenir compte de toutes les informations liées au fonctionnement de la copropriété. Pourtant, on constate de réelles inégalités entre le type d’informations reçues : l’enquête démontre par exemple que les données relatives au règlement de la copropriété et à ses charges sont les principales informations délivrées (pour respectivement 72% et 71% des M/PCS), alors que les modes de gouvernance (qui décide dans la copropriété) et les rôles de chaque acteur sont beaucoup moins renseignés (informations délivrées respectivement pour 26% et 24% des acteurs).
Au‐delà du type d’informations reçues au moment de l’accession, la problématique du relais de cette information est tout aussi cruciale. Ainsi, pour 54% des sondés, le notaire est considéré comme la personne la plus digne de confiance pour cette mission, devant l’agent immobilier et le syndic. Les rôles s’inversent ensuite, puisque pour 69% des M/PCS, c’est le syndic qui est le plus à même de délivrer ces informations, ou un représentant du Conseil syndical pour 65%, après l’achat.
Il est également intéressant de noter que 53% des M/PCS interrogés déclarent n’avoir reçu d’information de personne en particulier au moment de l’accession.
 Le Salon de la Copropriété proposera un point sur les missions et profils métiers :
 Mercredi 14 novembre, de 16h30 à 18h : Carrefour Métiers : Les métiers de l’immobilier, profils et spécificités.

BUDGET, SINISTRES, CHARGES, ETC. : GERER UNE COPROPRIETE, UN VERITABLE METIER
Lignes de charges et répartition, rémunération du syndic, financement de travaux, gestion de sinistres, etc. sont autant de tâches qui incombent aux présidents et membres de conseils syndicaux, et là encore, l’information apparaît comme essentielle, mais parfois lacunaire, à la bonne gestion des immeubles et résidences. En ce qui concerne les sinistres par exemple, 53% des membres et présidents de conseils syndicaux interviewés affirment n’avoir aucune connaissance en termes de prévention, et 62% en termes de suivi.
Ce déficit d’informations spécifiquement liées à la sinistralité n’entache néanmoins pas le niveau de satisfaction des M/PCS quant à la gestion de leur copropriété, 59% d’entre eux jugeant leur immeuble bien géré notamment, et 87% indiquant que le budget est respecté.
Pour ce qui est des charges, sur le plan énergétique notamment, l’information n’est pas systématiquement optimale et proactive, 81% des M/PCS interrogés précisant que leur copropriété n’a pas initié d’audit énergétique.
 Le Salon de la Copropriété proposera différents rendez‐vous visant à sensibiliser les M/PCS s’il en est besoin à l’intérêt d’une information proactive sur ces différents thèmes du quotidien et leur fournir matière à optimiser, dans ce sens, la gestion de leur copropriété :
 Mercredi 14 novembre, de 16h30 à 18h : formation « Les charges, le décompte des charges et la rémunération du syndic » ;
 Jeudi 15 novembre, de 11h30 à 13h : conférence « Mieux gérer les immeubles : comment
anticiper les difficultés, quelles solutions mettre en oeuvre ? » ;
 Jeudi 15 novembre, de 9h30 à 10h30 : conférence « Rebondir après un sinistre ».

L’ASSURANCE : UN POINT OBLIGATOIRE ET STRATEGIQUE
Légalement obligatoire, l’assurance fait partie du passage obligé dans la gestion d’un immeuble.
Si pour 89% des M/PCS le syndic choisit directement la compagnie d’assurance, 82% des présidents et membres de Conseils syndicaux ont déjà eu affaire à un sinistre et de fait à leur compagnie d’assurance – ce qui donne une idée de l’importance du choix de la compagnie.
Selon l’enquête, les résultats sont plutôt positifs puisque pour plus de 83% des interviewés, le choix de la compagnie s’est avéré satisfaisant, et la police d’assurance a donné satisfaction. Cependant, 67% des présidents et MCS considèrent ne pas avoir reçu suffisamment d’informations en matière d’assurance.
 Pour aider les décideurs en copropriété à faire les bons choix en matière d’assurance, le Salon leur propose différents leviers :
 Mercredi 14 novembre, de 14h à 16h : une conférence > « Assurer la sécurité dans vos immeubles » ;
 Jeudi 15 novembre, de 14h à 16h : une formation > « L’assurance en copropriété et l’intercalaire d’assurance.

LA PLACE DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LES IMMEUBLES DE COPROPRIETE
Alors que le Grenelle de l’Environnement accroit l’implication de multiples acteurs dans le développement durable, ce n’est pas encore forcément, pour tous, un automatisme, notamment en matière de copropriété.
Aussi seuls 48% des M/PCS interrogés intègrent spontanément cette dimension durable en amont de leurs travaux (ravalement, chauffage, toiture, etc.). Toutefois, si projet de travaux il y a, c’est le plus souvent l’isolation (toiture, façade et fenêtre) qui est la solution la plus prisée pour répondre à ces nouveaux enjeux énergétiques.
 Le Salon de la Copropriété répond également à cette dimension environnementale de la gestion, du fonctionnement et de la valorisation des immeubles :
 Mercredi 14 novembre, de 14h à 16h : une conférence > « Les investissement durables : le point en 2012. Réussir l’optimisation énergétique, la mise aux normes. Optimiser l’amortissement ».

www.saloncopropriete.com