Assurance prêt immobilier
  • Partager sur :

Assurance prêt immobilier : quels changements signaler à votre assureur ?

Même si aucune loi n’impose de souscrire à une assurance prêt immobilier, sachez que celle-ci vous sera très certainement demandée par votre établissement de crédit. En effet, cette assurance sécurise votre emprunt : en cas d’accidents de la vie, qui vous mettrait dans l’incapacité d’honorer votre emprunt, c’est votre assureur qui remboursera vos mensualités. Quels sont les changements de vie où vous pouvez avoir recours à votre assureur ?

L’assurance prêt immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Souscrire à un crédit immobilier est un acte très engageant, qui impose de disposer d’un certain budget pendant une durée significative. Lorsqu’on fixe à un instant T les mensualités sur lesquelles on s’engage, on part du principe que l’on disposera des mêmes revenus, ou de revenus supérieurs, pendant toute la durée de son crédit. Or, certaines circonstances indépendantes de notre volonté peuvent nous empêcher de rembourser les mensualités de notre crédit dans de bonnes conditions. C’est pourquoi l’assurance prêt immobilier est systématiquement demandée par les établissements bancaires ; cette assurance vous couvre en cas d’accident de la vie pénalisant, qui vous met dans l’incapacité de rembourser votre prêt.

Important : vous n’avez en aucun cas l’impératif de souscrire à l’assurance proposée par votre établissement bancaire. Depuis la Loi Lagarde, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance prêt immobilier auprès d’un autre assureur, moyennant certaines conditions.

Il faut que vous puissiez prouver en effet que l’assurance prêt immobilier proposée par l’autre assureur propose des conditions plus favorables que celle rattachée à votre établissement de crédit.

Quelles sont précisément les circonstances où elle entre en jeu ?

Garantie décès

Si vous décédez avant l’expiration de votre crédit immobilier, votre assurance prendra en charge le remboursement de votre crédit ; ce ne sont pas vos héritiers légaux qui devront le rembourser.

Cette garantie est presque automatiquement incluse dans votre assurance prêt immobilier.

Garantie invalidité

La garantie invalidité se déclenche lorsque l’assuré peut prouver que son état physique le met hors d’état de rembourser son crédit. Elle démarre généralement au bout d’un délai de carence de trois mois.

On distingue quatre catégories de garanties invalidité :

La Garantie Invalidité Permanente et Totale  (IPT)

La Garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

La Garantie Invalidité Permanente et Partielle (IPP)

La Garantie Invalidité Professionnelle (IP Pro)

Garantie Perte d’emploi

Si vous perdez votre emploi, votre assurance prêt immobilier peut vous aider à rembourser votre crédit moyennant certaines conditions : attention quand vous signerez votre contrat, c’est en effet le contrat qui va indiquer précisément dans quelle mesure vous allez bénéficier d’une aide si vous devez traverser cette période.

Deux options sont en général proposées :

 

Votre crédit est suspendu pendant un certain temps, ce qui vous laisse un peu de marge de manœuvre pour rétablir la situation. Dans ce cas, l’assurance prendra en charge les indemnités de retard.

 

Votre assureur rembourse pour votre compte vos mensualités.

Dans tous les cas, une franchise vous sera demandée par votre assureur, dont le montant sera variable en fonction de votre contrat. Par ailleurs, cette garantie ne peut pas être renouvelée pour la même raison plus de deux fois. En général la durée moyenne d’une garantie perte d’emploi est de deux fois dix-huit mois.