Achat immobilier
  • Partager sur :

Achat immobilier : bénéficier de conseils pour réussir

Vous pensez qu’il est temps pour vous de devenir propriétaire ? Acheter un bien immobilier peut être le début d’une belle aventure ou se transformer en cauchemar. Voici alors 4 conseils utiles pour réussir votre achat et faire un investissement profitable sur le court comme sur le long terme.

Étudiez votre investissement sur le long terme

Avant de choisir votre bien immobilier, vous devez commencer par passer en revue les différents points essentiels pour sortir gagnants à tous les coups et éviter les mauvaises surprises. Vous avez 4 éléments dont vous devez tenir compte :

  • Le prix
  • Le type de financement
  • Les frais d’achat
  • Les travaux à prévoir

Pour réussir un projet d’achat immobilier, projetez-vous dans l’avenir : allez-vous payer la totalité du bien dès le départ ? Comptez-vous prendre un prêt immobilier ? Disposez-vous de la somme nécessaire pour réaliser des travaux ? Autant de questions auxquelles vous êtes tenus de répondre. Imaginons que vous allez demander un crédit immobilier que vous allez devoir rembourser sur plus de 20 ans. Dans ce cas, vous devez considérer votre situation actuelle et avoir une vision suffisamment claire de ce qu’elle sera dans les années à venir. Parmi les éléments qui vous donneront une idée plus ou moins précise de ce qu’il en sera dans le futur, votre situation professionnelle, vos revenus réguliers et irréguliers, le nombre de personnes qui vont habiter dans la nouvelle propriété et si ce nombre risque d’augmenter.

Visitez le maximum de biens immobiliers

Acheter un bien immobilier ne se fait pas sur un coup de tête. Il serait plus judicieux d’effectuer plusieurs visites avant de prendre une décision. Certains affirment avoir vu près de 100 maisons avant de trouver la leur. Vous n’êtes évidemment pas obligés de visiter tous les biens à vendre, mais plus vous élargissez vos possibilités, plus efficace sera votre choix. Une fois que vous aurez trouvé votre coup de cœur, continuez à vérifier sa compatibilité avec vos besoins pratiques. Apprenez à connaitre le quartier, les commodités disponibles, les moyens de transport, etc. Menez votre enquête de manière personnelle sans vous fier uniquement aux informations données par votre agence immobilière. Cela peut être aussi simple que d’engager une conversation avec les voisins pour mieux vous renseigner sur le voisinage.

Vérifiez l’état du bien immobilier

Une enquête doit aussi être menée à l’intérieur de la maison, notamment au niveau des installations. Plutôt que de vous fier aux apparences, faites une inspection minutieuse des dispositifs en place. Par exemple, vous devez vous assurer du bon fonctionnement des sanitaires, du circuit de plomberie et d’électricité. La défaillance de ces éléments est difficile à détecter de prime abord. Vous pouvez alors demander l’aide d’un professionnel. A noter : Certains problèmes ne nécessitent que très peu de frais de réparation. Veuillez évaluer les dépenses nécessaires et les avoir en tête au moment où vous examinez le bien. Vous pouvez en avoir besoin pour la négociation de votre bien immobilier.

Choisissez votre plan de financement et votre notaire

Pour savoir comment réussir son achat immobilier, la prise en considération des paramètres esthétiques et pratiques du bien à proprement parlé ne suffisent pas. Autrement dit, même si vous trouvez le projet immobilier qui concrétise tous vos rêves et vos besoins, vous devez aussi opter pour un plan de financement qui ne risque pas de devenir une contrainte au fil du temps. Un quatrième conseil pour bien acheter : choisissez le crédit qui vous convient. Pour cela, faites le tour de plusieurs banques afin de connaitre toutes les options d’emprunts qui s’offrent à vous. Qui sait ? Il y a peut-être un moyen de financement auquel vous êtes éligible et dont vous ignorez l’existence. Pour gagner du temps, vous pouvez utiliser un comparateur de prêts immobiliers en ligne. Même si les chiffres ne sont pas précis au centime près, ils vous permettent de vous faire une idée approximative que vous pouvez approfondir, par la suite, en consultant la banque en question. Rien ne vous empêche aussi de faire appel à un courtier. Il mènera son enquête et vous proposera les alternatives qui servent au mieux vos intérêts. Une autre démarche fondamentale dont vous devez tenir compte : le choix du notaire. Attention ! Il est vivement recommandé de ne pas collaborer avec le notaire du vendeur. Choisissez-en un après avoir vérifié ses compétences et sa réputation. Il saura vous apporter aide, conseils et assistance pour choisir la meilleure démarche juridique afin d’enregistrer votre bien immobilier conformément aux lois immobilières mises en vigueur. A savoir : Même en présence de deux notaires, celui du vendeur et du vôtre (acheteur), vous n’aurez pas à payer plus d’argent. Les représentants des deux parties se répartiront les tâches.