• Partager sur :

2. Groupe AFFINE – Résultats consolidés annuels 2009

6) PERSPECTIVES
Le marché de l’immobilier d’entreprise semble avoir atteint un point ultime en termes de volume de transactions et de hausse des taux de capitalisation, ces derniers s’avérant particulièrement élevés au regard du niveau de l’inflation et des taux d’intérêt, et ayant amorcé un retournement pour les meilleures localisations. Néanmoins la crise économique pourrait continuer de peser sur la situation des locataires.
Dans ce contexte, le groupe poursuivra sa stratégie centrée sur l’amélioration de la qualité et la rentabilité de son patrimoine, sur la poursuite de cessions d’actifs non stratégiques et d’acquisitions ciblées d’immeubles ou de portefeuilles à rendement relativement élevé dont les effets sur les comptes se feront essentiellement ressentir en 2011.

7) CALENDRIER
23 avril 2010 : Assemblée Générale
14 mai 2010 : Chiffre d’affaires du 1er trimestre
17 mai 2010 : Paiement du solde du dividende (0,90 €)
10 septembre 2010 : Résultats semestriels 2010

RESULTAT CONSOLIDE
(M€) (1) 2007(5)(6) 2008(5)(6) 2009(6)
Immeuble de placement 57,0 63,5 62,8
Location financement 7,8 5,9 3,8
Développement immobilier 10,5 2,2 0,0
Divers 2,1 1,1 0,6
Marge opérationnelle (2) 77,6 72,9 67,3
Résultat financier (3) (29,1) (35,5) (31,2)
Charges d’exploitation et divers (31,0) (25,7) (24,5)
Impôts sur les sociétés (4,2) (2,8) 5,1
Résultat courant 13,3 8,8 16,7
Plus-values nettes de cession 28,9 7,0 24,8
Résultat courant après cession 42,2 15,8 41,5
Variation de juste valeur des immeubles 27,8 (46,9) (43,7)
Variation de juste valeur des instruments financiers 1,8 (12,6) (7,6)
Divers (4) 11,5 (0,4) 0,2
Impôts différés net d’Exit Tax 8,3 6,8 6,9
Résultat net comptable 91,6 (37,3) (2,7)
Dont part du groupe 78,2 (37,5) (5,7)
(1) Sur la base des comptes IFRS en présentation commerciale.
(2) Hors variation de juste valeur. / Excluding change in fair value.
(3) Hors profit de dilution et variation de juste valeur.
(4) Quote-part de sociétés mise en équivalence, variation des écarts d’acquisition, résultat net d’activités arrêtées ou en cours de cession, en 2007 profit de dilution lié à l’OPV de Banimmo et en 2009 une plus value de cession de 9,0 M€ des titres Altaréa.
(5) Le résultat d’Abcd a été pris en compte jusqu’à sa date de sortie du périmètre, soit à hauteur de 0,17M€ en 2008.
(6) Afin de mieux refléter les composantes du résultat et de son évolution, la contribution de BFI n’apparaît que sous la rubrique « Résultat net d’impôt des activités arrêtées ou en cours de cession », soit « Divers » dans cette présentation.
Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission.
A propos du Groupe Affine
Le groupe Affine est structuré autour de trois foncières :
– Affine, société foncière dotée du statut de SIIC et cotée sur NYSE Euronext Paris, intervient comme investisseur (bureaux, entrepôts, commerces) dans toute la France ; c’est aussi un établissement de crédit au titre de son activité de crédit-bailleur. L’action Affine fait partie des indices SBF 250 (CAC Small 90), SIIC IEIF et EPRA. Au 31 décembre 2009, sa capitalisation boursière s’élève à 132 millions d’euros environ et son patrimoine propre est évalué à 630 millions d’euros droits inclus.
– Banimmo, foncière belge cotée sur NYSE Euronext Bruxelles et Paris, est détenue par Affine (50%) et le management de la société (28,8%). Elle intervient plus particulièrement dans le repositionnement et le redéveloppement d’immeubles en Belgique, en France et au Luxembourg. Au 31 décembre 2009, sa capitalisation boursière est d’environ 172 millions d’euros et son patrimoine est estimé à 340 millions d’euros droits inclus, dont 240 millions d’euros en immeuble de placement.
– AffiParis est une SIIC cotée sur NYSE Euronext Paris, spécialisée dans l’immobilier d’entreprise parisien. Au 31 décembre 2009, sa capitalisation boursière atteint 23 millions d’euros et la valeur de son patrimoine s’établit à 219 millions d’euros droits inclus.
Le groupe comprend également un certain nombre de filiales dont Concerto Développement, spécialisée dans l’ingénierie logistique.

Source : Citigate Dewe Rogerson