Info de l'immo | Le portail de l'immobilier

Ile-de-France : il n’y a pas de fatalité au mal logement !

Les écologistes d’Ile-de-France approuvent les conclusions du rapport 2011 de l’état du mal logement en France, présenté lundi 31 janvier par la Fondation Abbé Pierre. Le groupe EELV, qui soutient également la
réquisition de l’immeuble vide avenue Matignon à Paris par le collectif
Jeudi Noir, partage les inquiétudes de la fondation Abbé Pierre sur le
coût faramineux de la politique de la « propriété pour tous »

Selon Augustin Legrand, « Il n’y a pas de fatalité au mal-logement, depuis des années la situation s’aggrave et les responsables politiques concluent qu’on ne peut rien faire. Il y a au contraire des solutions concrètes et immédiates possibles pour peu qu’on fasse preuve de courage politique »

Le groupe EELV défendra un bouquet de mesures ambitieuses à destination
des habitants les plus en difficultés d’Ile-de-France lors de la prochaine assemblée régionale. « Avec le milliard que nous avons obtenu au budget de la région, nous allons mettre le paquet sur la construction de logements sociaux et très sociaux, permettre de reconvertir les millions de mètres carrés de bureaux vides en logement sociaux, et lancer un grand dispositif de réhabilitation thermique», a indiqué Emmanuelle Cosse , vice-présidente au logement (EELV) du Conseil régional, qui présentera sa nouvelle politique lors de la séance du 10 février prochain.

« La crise du logement découle d’une absence d’engagement du gouvernement de Nicolas Sarkozy, qui semble avoir oublié ses belles promesses de campagne. Alors que certains loyers ont quasiment doublé en dix ans, le plafonnement et le gel des loyers deviennent plus qu’une nécessité » déclare Cécile Duflot, Présidente du groupe Europe Ecologie – Les Verts au Conseil régional d’Ile-de-France.

Source : Groupe Europe Ecologie – Les Verts en Ile-de-Frace

Quitter la version mobile