Info de l'immo | Le portail de l'immobilier

Comment améliorer la performance énergétique d’un bâtiment ?

performance énergétique d'un bâtiment

Pour limiter la transmission de gaz à effet de serre, il est nécessaire d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment. Cependant, sachez que cette opération permet également de réduire la consommation d’eau ou d’électricité au sein de l’immeuble en question. De ce fait, elle sert surtout à favoriser le respect de l’environnement. Afin d’optimiser la performance énergétique d’une construction, il subsiste de nombreux points dont vous devez prendre en compte, à savoir l’isolation extérieure et intérieure, l’aménagement d’un système de chauffage ou de climatisation plus efficace, l’utilisation d’énergies renouvelables, etc.

Faites appel à des professionnels capables d’optimiser la performance d’un immeuble

Lorsqu’il s’agit de maximiser la performance énergétique d’une entreprise, d’un hôtel ou d’une collectivité, il est obligatoire de faire appel à des spécialistes. Grâce à des prestataires tels hxperience.com, vous allez pouvoir trouver des solutions efficaces pour des locaux durables. En général, ces experts utilisent des systèmes intelligents pour contrôler et gérer la consommation d’énergie dans le bâtiment. Actuellement, de nombreux types de technologies permettent de vérifier en permanence l’eau chaude, la climatisation, le chauffage, le courant électrique, l’air intérieur, etc.

En contactant des professionnels, vous allez ainsi trouver une solution adéquate pour réduire la consommation énergétique dans votre local. Vu que les équipements utilisés sont interconnectés, il est même possible d’effectuer une maintenance à distance. De ce fait, toute la performance du bâtiment intelligent sera centralisée dans un seul dispositif. Dans un hôtel, par exemple, il sera plus simple de faire baisser la facture en énergie sans impacter le confort des clients. Par ailleurs, le système de contrôle proposé par ces prestataires garantit des conditions sanitaires et techniques optimales dans chaque pièce.

Privilégier l’isolation de l’immeuble

En matière d’amélioration de performance énergétique, l’isolation de l’immeuble est un critère très important. En principe, elle concerne soit les murs, soit le toit. À titre d’information, un logement mal isolé peut rapidement faire augmenter votre facture énergétique. La plupart du temps, une perte thermique entre 30 % à 40 % est aperçue dans les habitations avec une mauvaise toiture. Afin d’éviter la déperdition de la chaleur, il est donc indispensable d’isoler cette partie. Pour ce faire, il faut utiliser des laines végétales ou des laines minérales.

Concernant les murs, ces derniers sont responsables d’une perte de chaleur qui peut atteindre 25 %. Dans le cadre d’une isolation des murs, vous avez le choix entre des travaux par l’extérieur ou des travaux par l’intérieur. La première solution est la plus utilisée puisqu’elle est à la fois rapide et efficace. Quant à la seconde technique, elle consiste à enlever les ponts thermiques tout en gardant la surface habitable du logement. À part l’isolation des murs et des toits, sachez qu’il existe d’autres rénovations possibles pour optimiser la performance énergétique, notamment la mise en place de double vitrage ainsi que le calorifugeage.

Aménager des équipements plus efficaces

En complément avec l’isolation du bâtiment, l’aménagement des équipements plus efficaces a pour but de remplacer les anciennes installations par des modèles moins énergivores. Parmi les appareils concernés, il y a le système de chauffage. Afin d’avoir un dispositif combinant économie et puissance, vous pouvez opter pour la chaudière hybride ou la pompe à chaleur, par exemple. Grâce à une PAC géothermique ou aérothermique, vous aurez l’opportunité de mieux gérer vos dépenses en énergies.

Autre équipement à établir dans le bâtiment, les capteurs dédiés à améliorer la qualité de l’air intérieur sont aussi des outils essentiels. Étant donné que les gens restent dans un espace clos durant la plupart de son temps, il se peut que l’air environnant impacte non seulement sur les conditions sanitaires, mais également sur la performance du système de chauffage. À l’aide de ces capteurs spécifiques, il est possible de réduire la présence de bactéries et de microparticules engendrant les allergies, asthmes, maux de tête, etc.

Utiliser les énergies renouvelables

De nos jours, la majorité des constructions neuves exploitent des énergies renouvelables dans le but de limiter les dépenses énergétiques de l’habitation. Comparée à l’usage des énergies fossiles, la mise en œuvre de ce type d’énergie est plus avantageuse pour l’environnement. Pour bénéficier d’une eau chaude à tout moment, par exemple, vous pouvez opter pour un appareil de chauffage qui fonctionne avec un panneau solaire. En termes d’énergies renouvelables, vous pouvez trouver les énergies :

  • hydrauliques ;
  • solaires ;
  • éoliennes ;
  • géothermiques ;
  • biocarburants.

Ainsi, vous avez le choix entre différents types d’énergies renouvelables. Toutefois, l’énergie à exploiter peut dépendre de votre projet construction ou de l’emplacement de l’immeuble. Dans le cas où il s’agit d’une maison individuelle, il n’est pas nécessaire d’opter pour une solution capable de produire une grande capacité d’énergie. Si vous habitez dans une région où il y a beaucoup de vent, par exemple, il est préférable d’utiliser l’énergie éolienne. Pour rappel, la RT 2020 est la loi qui encadre la production d’électricité via les énergies renouvelables.

Quelques conseils pour économiser de l’énergie dans sa maison

Dans un logement, il existe plusieurs appareils électriques qui peuvent rapidement faire augmenter votre facture en énergie. Afin de faire des économies d’énergie, il est primordial de connaître certaines astuces importantes. Dans un premier temps, vous ne devez jamais négliger l’éclairage de votre habitation. Souvent, il arrive que des ampoules soient toujours allumées alors que personne n’est présent dans la pièce concernée. Pour réduire la consommation, il est conseillé d’installer des lumières LED.

Ensuite, après les éclairages, il faut éteindre tous les appareils mis en veilles, à savoir les téléviseurs, ordinateurs de bureau, ainsi que les différents équipements électroménagers. En effet, ces dispositifs en veille consomment une petite quantité d’électricité qui peuvent produire une perte d’énergie allant de 10 %. Enfin, un dernier conseil pour réduire la consommation d’énergie est le choix des matériels électriques à utiliser. Avant d’acheter un appareil spécifique, il est nécessaire de bien regarder son étiquette.


Quitter la version mobile