• Partager sur :

Réaménagement de la Butte des Châtaigniers

Située dans le Val d’Oise, sur les communes d’Argenteuil et de Sannois, cette ancienne carrière de gypse de 18 hectares a été réaménagée par l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France depuis son acquisition en 1983. Un chantier ambitieux visant à recréer un espace de nature sur un site où les activités industrielles l’avaient peu à peu chassé.

Le 12 octobre 2013, l’Agence des espaces verts de la Région Ile-de-France (AEV) a mis la touche finale au réaménagement de la Butte des Châtaigniers, avec son inauguration officielle en présence d’Olivier Thomas, Président de l’AEV, Philippe Doucet, Député-Maire d’Argenteuil et Arnold Yayi, Maire adjoint de Sannois, Mesdames Marie-José Cayzac et Stéphanie Van Euw, Conseillères régionales.

L’objectif principal de l’AEV a été de rendre à la Butte sa noblesse d’élément de géographie, de grand paysage de nature dans la ville.

« La Butte des Châtaigniers fait partie des projets phares de réhabilitation que nous avons mis en œuvre depuis quelques années pour aménager le territoire d’Ile-de-France » déclare Olivier Thomas Président de l’Agence des espaces verts de la Région Île-de-France. « Cet espace naturel est un maillon d’ampleur régionale qui relie l’urbain au rural, la Seine à la Seine. »

Retour sur l’histoire de la Butte des Châtaigniers

La Butte des Châtaigniers fut dès la fin du XVIème siècle un espace maraîcher et fruitier. Transformée durant la première moitié du XXème siècle en carrière de gypse à ciel ouvert, ce balcon naturel de 18 hectares a été déserté par les promeneurs depuis plus de 50 ans. La fin de la période d’exploitation avait laissé place à un remblai chaotique.

Un projet ambitieux et éco-responsable

La Butte des Châtaigniers, classée Espace naturel sensible, est située sur l’Espace naturel régional des Buttes du Parisis.

Devenue propriétaire du site en 1983, l’AEV décide de restaurer petit à petit ce maillon essentiel de la ceinture verte et mène plusieurs actions de grande envergure qui ont nécessité plus de 6 millions d’euros d’investissement.

Les travaux de réaménagement de ce site ont répondu à 4 objectifs essentiels :

· Résoudre des problèmes de sécurité avec des travaux de terrassement initiés en 2011 car les remblais étaient instables et pollués ;

· Mettre en valeur le sommet de la Butte avec l’installation d’un belvédère linéaire en bois, qui permet aux visiteurs de s’installer confortablement pour profiter de la vue panoramique ;

· Protéger les sols par la plantation de 4 hectares d’essences forestières et de 35 850 jeunes plants ;

· Rendre aux 200 000 habitants qui vivent dans l’agglomération d’Argenteuil-Bezons et des Buttes du Parisis un espace de détente et de loisirs.

L’AEV a souhaité mener ces travaux de façon responsable, en réduisant au minimum les apports de matériaux du site afin de limiter la circulation des camions et de réutiliser les 100 000 m³ de terres qui ont été déplacés pour reconstituer les sous-sols et certains sols de plantations.

Améliorer le cadre de vie des citoyens

Les Val d’Oisiens peuvent désormais disposer de cet espace vert, en accès libre. Haute de 125 mètres, la Butte des Châtaigniers propose aux promeneurs un panorama exceptionnel sur Paris et la vallée de la Seine. Le Belvédère en bois, installé au sommet et accessible après 365 marches, est entouré de cèdres. Le banc filant de 146 mètres permet aux visiteurs de s’installer confortablement pour apprécier la vue sur la capitale et au-delà.

En conservant des espaces de clairière, la Butte des Châtaigniers prend une dimension ludique, devenant un véritable lieu de convivialité, favorable aux pique-niques et aux jeux de ballons.

La Butte des Châtaigniers en quelques chiffres:

Date d’acquisition : 1983
Coût d’aménagement : 6 millions d’euros
Superficie : 18 hectares
Terre déplacée et réutilisée : 100 000 m³
Arbres plantés : 35 850

L’AEV protège et aménage les espaces naturels d’Île-de-France.

Outil de la Région, elle imagine et organise le territoire pour que, demain, chaque Francilien vive dans un meilleur environnement. Tous les jours, les agents de l’AEV gèrent les forêts et les sites écologiques pour en préserver toute la richesse et protègent les zones agricoles périurbaines. Et parce que sauvegarder les espaces naturels, c’est l’affaire de tous, l’AEV mène des actions de sensibilisation auprès de ses partenaires et des citoyens.
www.aev-iledefrance.fr