CRÉDIT IMMOBILIER
  • Partager sur :

Pourquoi et comment doit-on assurer son crédit immobilier ?

Lorsque les banques souscrivent un crédit, elles exigent toutes d’être remboursées jusqu’à la fin du prêt. Malheureusement pour certains souscripteurs, le remboursement d’un prêt peut devenir compromis lorsqu’un aléa de la vie survient. Accident, décès, perte d’emploi… face à ces risques de la vie, il est primordial d’avoir une alternative dans le cas où l’on ne pourrait plus s’acquitter de ses dettes.

Assurer son prêt immobilier : pour quelles raisons ?

D’une part, une assurance emprunteur rassure les banquiers. D’autre part, elle vous apporte plusieurs garanties. En effet, si vous ou un membre de votre famille subit un incident de la vie, l’assureur se substitue à vous et se charge de rembourser le capital restant de votre prêt. Grâce à l’assurance emprunteur, vous disposez de 3 garanties :

  • Décès/perte totale et irréversible d’autonomie : elle est soumise à une durée limitée et ne protège plus les personnes dépassant l’âge de 70, 75 ou 80 ans (l’âge est variable selon les contrats).
  • Invalidité/incapacité temporaire, partielle ou totale de travail suite à un accident ou à une maladie : cette garantie ne s’adresse plus aux emprunteurs lorsqu’ils atteignent un certain âge.
  • Perte d’emploi” : elle prend temporairement en charge la fin de votre remboursement en cas de chômage.

Assurance emprunteur : vers qui se tourner ?

Depuis la loi Hamon, les emprunteurs ne sont plus obligés de souscrire à l’assurance de la banque prêteuse. Une banque ne peut donc pas refuser votre contrat d’assurance si celui-ci couvre les mêmes garanties que le sien. Depuis la loi Hamon également, l’emprunteur disposera de 12 mois après la signature du contrat pour résilier son assurance de prêt s’il se trouve insatisfait. Grâce à ces nouvelles mesures, les assurés sont désormais plus libres de faire jouer la concurrence et ils ont raison lorsque l’on sait que, selon les établissements, le coût de l’assurance peut représenter entre 5% et 20% du coût total de votre crédit !

Toutefois, le démarchage auprès des organismes d’assurance n’est pas simple. Le recours à un intermédiaire en assurance peut être une solution efficace. Celui-ci est en relation avec les compagnies d’assurance et les banques. Après avoir fait le tour du marché, il pourra vous conseiller et négocier pour vous permettre de trouver les garanties adéquates au meilleur taux. De plus, les intermédiaires savent parfaitement à qui s’adresser en fonction du dossier de leurs clients ce qui vous permet de gagner énormément de temps !