• Partager sur :

Pour reconstruire Haïti : un accord sur la formation professionnelle dans les métiers du bâtiment [2]

Objectifs pour le Ministère français de l’Education Nationale
 Promouvoir le savoir-faire français en matière d’ingénierie pédagogique dans le domaine de l’enseignement technique et professionnel,
 Promouvoir les relations « Ecole-Entreprise » permettant d’assurer la parfaite adéquation des formations professionnelles avec les besoins du monde économique,
 Participer à la mise en place de filières de formation stratégique dans les domaines de l’électricité, du bois et du BTP,
 Renforcer les liens entre l’Education Nationale française et l’Education Nationale haïtienne,
 Transférer, au sein du système éducatif français, de bonnes pratiques développées en Haïti et bénéficier du retour d’expérience des experts français mobilisés sur ce projet.

Engagements du Ministère de l’Education Nationale français (MEN)
 participer à l’organisation, l’installation et au fonctionnement du Centre d’Excellence en définissant, en concertation avec les responsables haïtiens concernés, les activités du Centre,
 coordonner les équipes de travail du Centre et diffuser les résultats,
 établir des relations, représenter le projet et en assurer la promotion auprès des partenaires institutionnels (ministères), des partenaires techniques et financiers, de l’Ambassade de France en Haïti, de la DREIC,
 assister les directions du Ministère haïtien de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle en charge des affaires pédagogiques dans leurs tâches de développement des actions de formations en faveur des formateurs, des enseignants, des salariés d’entreprises et des étudiants, par l’intermédiaire d’une pédagogie reposant sur les relations avec les entreprises et basée sur la mise en œuvre des travaux pratiques (TP) de laboratoires,
 participer, en lien avec le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au programme de coopération et de reconstruction d’Haïti.
 mobiliser son réseau de partenaires techniques et financiers pour financer la mise en œuvre du projet.

Objectifs Schneider Electric
 Contribuer de manière effective aux objectifs de Responsabilité Sociale que développent Schneider Electric et sa Fondation avec le programme d’accès à l’énergie, BipBop. Ce programme qui allie innovation, business et people s’adresse aux jeunes de la base de la pyramide. Il propose notamment dans le cadre de partenariats, de former des jeunes à ses métiers : électricité et automatismes. L’objectif est à fin 2011 d’avoir formé 10 000 jeunes dans le monde,
 Participer à la modernisation des formations d’enseignants et de jeunes et à la rénovation du système éducatif en Haïti,
 Valoriser l’image de Schneider Electric et de son métier en Haïti.
A travers la « Fondation Schneider Electric »
 Participer à la reconstruction en Haïti notamment en contribuant à apporter aux jeunes une formation adaptée au besoin du marché local et à son contexte,
 Contribuer au financement de matériels didactiques adaptés.

Engagements de Schneider Electric
 Equiper des laboratoires de formation en électricité du Centre d’Excellence et du Centre de Référence,
 Contribuer à l’équipement des centres satellites et d’une unité mobile complémentaire,
 Apporter le support/expertise technique,
 Mobiliser son réseau de partenaires techniques et financiers pour financer la mise en œuvre du projet.
A travers la Fondation Schneider Electric
 Financer des équipements pédagogiques pour les Centres d’Excellence et le Centre de Référence,
 Si nécessaire, financer des bourses d’études pour les étudiants les plus défavorisés.

Objectif de l’Université Quisqueya
 Trouver un champ d’application pour les professeurs et étudiants de son nouveau programme de master en génie parasismique,
 Poursuivre ses efforts en vue de garder en Haïti ses étudiants en leur offrant de nouveaux programmes adaptés et des perspectives d’emplois,
 Poursuivre le renforcement de compétences au sein de sa faculté des sciences de Génie et d’Architecture,
 Elargir les partenariats nationaux et internationaux en support à la continuité et à l’amélioration de ses programmes.

Engagements de l’Université Quisqueya
 Participer au montage et au pilotage du projet,
 Conduire l’étude préalable des besoins précis de formations et développer de concert avec les experts français mis à disposition le projet de formation, les programmes de formation, le guide d’organisation matérielle, le guide pédagogique et le guide d’évaluation des compétences,
 Développer un système de certification des compétences des professionnels du bâtiment à partir du principe de la validation des acquis de l’expérience,
 Mobiliser sa faculté des Sciences de Génie et d’Architecture, particulièrement à partir des compétences locales et internationales recrutées pour son nouveau programme de master en génie parasismique, pour la formation de formateurs dans les métiers de la construction et la formation des jeunes admis au programme,
 Coordonner la coopération technique internationale en appui à la mise en œuvre du plan de formation,
• Mobiliser auprès des entreprises privées haïtiennes des ressources pour le développement et le fonctionnement du Centre de Référence et des Centres d’Excellence,
• Assurer de concert avec les experts français mis à disposition la formation pédagogique des professeurs des Centres d’Excellence en mettant à profit les leçons de l’expérience pilote en cours pour la formation des enseignants des centres de formation technique et professionnelle selon l’approche par compétences.

Objectifs pour Aide et Action
 Poursuivre son engagement de longue date auprès des communautés en Haïti en matière d’éducation,
 Contribuer à préparer une main d’œuvre qualifiée pour participer à l’effort de reconstruction des zones sinistrées suite au séisme,
 Poursuivre la promotion des synergies dans le cadre de projets locaux entre l’Etat, le monde académique et la société civile,
 Contribuer à garder en Haïti des ressources humaines formées et utiles à la reconstruction.

Engagements d’Aide et Action
 Participer au montage et au pilotage du projet,
 Participer au financement de la phase de montage du projet (études, référentiels et plan de cours),,
 Coordonner la communication sociale autour du projet et la mobilisation des jeunes,
 Mobiliser les partenaires sociaux locaux dans les différentes phases du projet,
 Mobiliser son réseau de partenaires techniques et financiers pour financer la mise en œuvre du projet,
 Promouvoir des initiatives et des partenariats qui facilitent l’insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés sur le marché du travail,
 Prendre en charge l’hébergement des professeurs français mis à disposition du projet de formation.

Source : aide-et-action.org