• Partager sur :

« OÙ VIVRE VIEUX EN 2030 ? Habiter autrement dans 20 ans » 1ères rencontres prospectives : Mercredi 8 décembre 2010

Pouvoirs publics, professionnels en gérontologie et en gériatrie, sociologues, économistes, urbanistes, architectes et ingénieurs se réuniront le mercredi 8 décembre à la Maison Internationale de Paris pour une rencontre inédite sur les conditions de vie des personnes âgées en 2030.

Les perspectives démographiques ne laissent aucun doute ! Avec plus de 2 millions de personnes âgées de plus de 85 ans en 2015, la question du lieu de vie et de l’autonomie de ces personnes est un enjeu fondamental pour notre société.

L’insuffisance des compétences dans les services à la personne et surtout dans leur management, le manque de soutien aux initiatives intergénérationnelles et aux actions de solidarité coopérative, le sous-développement des applications domotiques et robotiques ainsi que les erreurs d’architecture offrent en effet des domaines de réflexion et une marge de progrès considérable. Ce congrès vise à trouver des pistes de développement originales adaptées à l’évolution démographique et des mentalités, en prenant en compte les problématiques environnementales.

Jacques Attali, économiste et écrivain, Christian Saout, vice-président du Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss) ou encore Serge Guérin, sociologue, sont parmi les éminents intervenants attendus. Ils participeront à une série de débats et tables rondes sur les thèmes suivants :

● Dans 20 ans, qui seront les aînés et où vivront-ils ?

● Habitat et urbanisme, hébergement et mobilité

● L’écosystème des personnes âgées en 2030

Ces premières rencontres prospectives sont à l’initiative de l’UNR.santé, de l’Association des Maires de France (AMF) et du Collectif inter-associatif sur la santé (Ciss). Les inscriptions sont désormais ouvertes aux professionnels et au grand public!

Pour plus d’informations : www.ouvivrevieuxen2030.com

Renseignements et inscriptions

COMM Santé

05 57 97 19 19 – Fax : 05 57 97 19 15

info@comm-sante.com

Source : COMM Santé