• Partager sur :

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE : UN NOUVEAU PRESIDENT et bilan 2011 du marché de l’immobilier (2/2)

Source FNAIM 13: Une année 2011 relativement bonne dans son ensemble
– Dans le département le marché de l’immobilier reste essentiellement un marché d’habitation (environ 80% des transactions)
– Aujourd’hui le niveau des prix dans l’ancien est sensiblement identique à celui enregistré en 2006/2007
– Sur Marseille, le dernier trimestre 2010 a été somme toute un trimestre dynamique en termes de volumes de vente. Les prix sont restés stables, voir avec une légère baisse et l’offre de biens assez complète.
– Sur Aix-en-Provence, les professionnels enregistrent durant le dernier trimestre une nette accélération des ventes en résidence secondaire ainsi qu’une présence active d’une demande d’investisseurs (3ème âge) en petits produits (budget entre 100 et 200 000 €)

POUR LA MAISON INDIVIDUELLE : MARCHE 2012, CONFIRMATION DU REPLI DES VENTES DE 2011

Source : Union des maisons françaises Bouches-du-Rhône
– Dans le département on enregistre 2 916 autorisations (+35,3%) en termes de permis de construire et une progression de 77,8% à 2 206 contre 1 241.
– Repli des ventes brutes avec une baisse de 8% en région.
– Le marché se compose toujours essentiellement de primo-accédants et d’investisseurs avec 30% des contrats de construction de maisons « loi 90 » qui se sont vendues à moins de 110 000 € TTC contre 43% l’an dernier.

POUR LE LOGEMENT SOCIAL : UNE PRODUCTION GLOBALE EN REPLI FORTEMENT RECENTREE SUR LES PRODUITS A VOCATION TRES SOCIALE
Source : AR Hlm PACA & Corse
– Avec 2 752 logements sociaux financés dans le département, 1 289 PLUS et 558 PLS, 28 PSLA, l’année 2011 s’inscrit en recul significatif pour les logements sociaux par rapport à 2010 (- 17%). A noter la progression des PLA-I de près de 40%.
– La très forte mobilisation des acteurs de l’immobilier social et de leurs partenaires a entrainé l’agrément de 877 PLA-I, soit 92% de l’objectif visé (c’est à dire près de 250 logements supplémentaires par rapport à 2010, le département apparaissant comme le plus performant de la région en la matière). Le score est moindre pour les PLUS qui n’atteignent que 68% de la cible fixée.
– Comme en 2010, trois logements financés sur quatre sont situés dans les agglomérations délégataires et cela, même si le Pays d’Aubagne et de l’Etoile n’a financé aucun programme et si les PLS y reculent partout fortement.
– Avec un taux de 75%, c’est l’agglomération arlésienne qui s’approche le plus de son objectif, quant à Pays d’Aix, dont l’objectif est atteint à 50%, la production de PLA-I triple suivie d’un développement du PLUS.
Forte mobilisation du Pays de Martigues qui triple sa production comme celle de Ouest Provence (+ 61%)
– 2 logements financés sur 3 sont situés en zone tendue (B1), tandis que 5 % à peine relèvent de territoires considérés comme détendus (zone C).

POUR LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS : UN SECTEUR FRAGILE
Source : Fédération du BTP 13
– 2011 s’est clos avec un redressement de tendance, après 3 années de crise.
– Hausse de l’activité, en volume, de l’ordre de 1,2 % par rapport en 2010 compte tenu d’un 4ème trimestre dynamique.
– Progression de l’emploi après 3 années de recul avec un effectif salarié qui dépasse 4 400 personnes et l’intérim 5 000 ETP mais un recul de 3 % en 2012 est prévisible localement par la Fédération du BTP 13 pour l’emploi salarié.
– Un recul de l’activité de 1,9 % est prévu sur l’ensemble de l’année 2012 par la Fédération du BTP 13.

POUR L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE : FORT REPLI EN 2011
Source : FNAIM des Bouches-du-Rhône
– En matière de tertiaire, le marché a reculé de 27% d’une année sur l’autre.
– Les volumes de bureaux neufs placés, tant au 1er semestre qu’au 2ème semestre, sont inférieurs à 20 000 m2. Ils ne représentent finalement que près de 34 000 m2 à comparer aux plus de 53 000 m2 de 2010.
– Marseille et Aix-en-Provence, les deux principaux marchés tertiaires, subissent ainsi des baisses non négligeables (- 53% pour Marseille et -26% pour Aix).
– Les « Bureaux-Parcs », réalisés et commercialisés en périphérie des centres-villes n’ont absolument pas été impactés par cette baisse (28 350 m2 placés en 2011 contre 28 384 en 2010) alors que l’écart est très important sur les « Bureaux Traditionnels » (5 565 m2 traités contre 27 797 m2 en 2010).

POUR LE LOGEMENT NEUF : RECUL PREVISIBLE DES RESERVATIONS EN 2011 APRES PLUSIEURS ANNEES RECORDS EN PROVENCE
Source : FPI Provence
– Une chute des réservations en fin d’année (- 16%) a été enregistrée suite à la baisse des mises à l’offre de ce 4ème trimestre 2012 (32%).
– Augmentation de l’offre commerciale à fin décembre de l’ordre de 24% par rapport à fin décembre 2010.
– Par rapport à 2010, le retrait des mises en vente atteint 18% et on constate une baisse plus importante des réservations (- 22%).
– Une chute des ventes en bloc est également enregistrée (- 27%) de même qu’un effondrement des réservations en TVA 5,5% (- 63%).
– Les prix des logements progressent de 1,6% en un an.