• Partager sur :

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE : UN NOUVEAU PRESIDENT et bilan 2011 du marché de l’immobilier (1/2)

Après deux ans de mandature, Jean-Luc LIEUTAUD, Président sortant de l’OIP vient de passer les rênes à Bernard OLIVER, par ailleurs Président de l’Association Régionale des Organismes Hlm des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse depuis 2001.

A noter que Bernard OLIVER est membre du conseil d’administration de l’OIP depuis 2003, et vice président depuis 2008. Il entend, durant son mandat de deux ans :
• sensibiliser les partenaires politiques et institutionnels face aux difficultés rencontrées par l’ensemble des fédérations professionnelles réunies au sein de l’OIP ;
• s’attacher notamment à poursuivre le développement du partenariat avec l’ensemble des Communautés des Bouches-du-Rhône ;
• consolider la Délégation territoriale varoise ;
• développer des échanges techniques avec l’Observatoire Immobilier de l’Habitat de la Côte d’Azur.

Bernard OLIVER souhaite que l’OIP poursuive sa double mission : être un lieu de connaissance, d’analyse et de diffusion des chiffres clefs de l’action des professionnels de l’immobilier sur les territoires de Provence et être force de propositions vis-à-vis des pouvoirs publics sur les politiques locales de l’habitat.
Dans cet esprit de partenariat et réflexion commune, il s’est entouré des membres du bureau ci-après :
Gilles PERNOT, FPI Provence : Vice-Président et Président de la Délégation Territoriale Varoise de l’OIP
Jean-Pierre ROUAS, FNAIM 13 : Vice-Président
Dimitri de ROUDNEFF, Chambre des Notaires des Bouches du Rhône : Vice-Président
Johan BENCIVENGA, Fédération du BTP 13 : Vice-Président
Brigitte CHAROYAN, Union Régionale des Experts fonciers, agricoles et immobiliers de Provence : Secrétaire Général
Pierre-Henri VEVAUD, Crédit Foncier de France : Trésorier
Patrick ALARY, FPI Provence : Membre Fondateur
Charles-Alain CASTOLA, UMF Paca : Conseiller
Pour rappel, créé en février 1993 à l’instigation de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de Provence, l’Observatoire Immobilier de Provence mesure depuis 19 ans l’activité immobilière en Provence. Il s’est imposé comme un lieu d’échanges, de réflexions et est devenu une réelle force de proposition et de concertation avec les collectivités locales.

Il regroupe les plus importantes fédérations professionnelles intervenant dans l’acte de bâtir, soit 19 membres associés qui se réunissent semestriellement en réunion publique pour présenter le Baromètre Immobilier qui reflète les marchés suivants : le logement neuf et ancien (individuel et collectif), le logement social, le Bâtiment et les travaux publics, les bureaux, le marché locatif et la maison individuelle en secteur diffus.

Les publications de l’OIP :
En réponse aux attentes des professionnels de l’immobilier, l’Observatoire Immobilier de Provence a conçu plusieurs outils stratégiques :
vINFOPROM & Bulletin de conjoncture (publications trimestrielles)
• L’Infoprom fournit l’état des stocks des logements neufs à la vente dans les Bouches du Rhône, l’Aire Avignonnaise, les Aires Alpines, le Var étendue depuis le 1er janvier 2010 au Var Est.
• Le Bulletin de Conjoncture analyse le marché des logements neufs dans les Bouches-du-Rhône, l’Aire Avignonnaise, les Aires Alpines, l’Aire Toulonnaise et le Moyen Var étendue, depuis le 1er janvier 2010 au Var Est.
mais aussi le Baromètre immobilier édité semestriellement

POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR L’OIP
Grand Large – 7, Bd de Dunkerque 13002 MARSEILLE
Tél : 04 96 11 29 52
www.observatoire-oip.com

LE BILAN 2011 DU MARCHE DE L’IMMOBILIER

Les résultats communiqués dans le cadre de la présentation publique des chiffres 2011 du Baromètre de l’Observatoire de l’Immobilier permettent de mettre en avant une note conjoncturelle contrastée :
une année 2001 difficile d’assez bonne facture, mais un horizon bouché.

POUR LE LOGEMENT LOCATIF PRIVE SUR MARSEILLE : UN MANQUE DE DYNAMISME
Source UNIS
– Des loyers qui ont reculé de 1,4% au cours du 1er semestre 2011 (taux record jamais enregistré depuis 1994, date de création de l’OIP) et n’ont également augmenté que de 1,4% au cours du 2ème semestre.
– Sur l’ensemble de l’année 2011, la mobilité résidentielle s’est établie à 19,2% contre 18% en 2010 et 25,9% en 2005.
– 15,8% des biens ont été présentés sur le marché après travaux en 2011, contre 16,3% en 2007 et 21% en 2002.
– Un niveau de loyer établi à 12,5 € / m2 au 4ème trimestre.
– Sur l’ensemble de l’année, les loyers de marché sont en repli de 0,6% :
+ 5,9% pour les loyers des grands appartements (5 pièces et plus)
– 2,1% pour les studios et les T1
très faible hausse pour les 2 pièces (+0,2%) et les 3 pièces (+0,1%).

POUR LES TRANSACTIONS DANS L’ANCIEN :
Source Chambre des Notaires : Un coup de massue fiscal
– Hausse modérée des prix avec une progression en moyenne de l’ordre de 6% dans les Bouches-du-Rhône pour les appartements anciens et de 7% pour les maisons (respectivement +6% et +10% sur Marseille).
Pour les appartements anciens :
Aix-en-Provence : +6% avec un prix moyen au m2 de 3.763 €
Marseille : + 6% avec un prix moyen au m2 de 2.615 €. (L’arrondissement le plus cher est le 8ème arrondissement 3.347 €/m2 et l’arrondissement le moins cher est le 3ème arrondissement 1.708 €/m2)
Bassin de Berre : 8,8%
Bassin d’Aubagne : + 4,4%
Bassin de Salon : + 5,3%

Pour les maisons :
Aix-en-Provence : +4,4% avec un prix moyen de 536.804 € pour une maison de 123 m2 habitables sur 1354 m2 de jardin
Marseille : + 9,5% avec un prix moyen de 345.053 € pour une maison de 100 m2 habitables sur 451 m2 de jardin (L’arrondissement le plus cher est le 8ème avec un prix moyen de 594.818 € pour 116 m2 habitables sur 383 m2 de jardin)
Bassin de Berre : + 2,9% avec un prix moyen de 264.540 € pour une maison de 98 m2 habitables sur 553 m2 de jardin
Bassin d’Aubagne : + 4,5% avec un prix moyen de 359.747 € pour une maison de 108 m2 habitables sur 1.160m2 de jardin
Bassin de Salon : + 0,8% avec un prix moyen de 264.173 € pour une maison de 102 m2 habitables sur 1047 m2 de jardin