• Partager sur :

Observatoire AVendreALouer/OpinionWay

Blocage des loyers à la relocation pour défendre un “pouvoir de logement” : combien de Français sont concernés ?

Pour la quatrième année consécutive, AVendreALouer.fr (http://www.avendrealouer.fr), accélérateur de rêves immobiliers et 2ème site d’annonces de professionnels en audience, a interrogé les Français avec le concours d’OpinionWay sur leur logement et l’immobilier. A Vendre A Louer met le projecteur sur les locataires afin de mieux appréhender la mesure controversée de blocage des loyers à la relocation. L’enquête a été réalisée après les élections présidentielles, du 21 mai au 4 juin 2012.

Plus de 8 locataires sur 10 estiment qu’il est difficile de trouver un logement en France
C’est un constat sans appel : se loger en France relève du défi ! 82% des Français disent ressentir cette difficulté, qui s’explique avant tout par le prix élevé de l’immobilier.Concernant la location, 54% des Français qui ressentent cette difficulté jugent le prix des loyers trop cher. A noter qu’en moyenne, les Français déclarent débourser 654 € par mois pour acquitter leur loyer. 61% des locataires estiment, enfin, que la part du budget consacrée au logement a augmenté en un an. D’autres facteurs constituent une difficulté, de la pénurie de logements aux contraintes administratives (demandes de caution ou de garantie trop élevées) en passant par la baisse du pouvoir d’achat. La location, un choix motivé par des raisons économiques

La location s’avère, comme l’an passé, être une contrainte financière plutôt qu’un choix voulu. 80% des locataires préfèreraient être propriétaires s’ils le pouvaient, mais 77% des locataires disent ne pas avoir les moyens d’acquérir le bien qui leur convient, 32% ont peur de s’endetter et 14% qui ont fait les démarches pour être propriétaire se sont vus refuser un prêt immobilier.
A noter également que cette année, seuls 47% des locataires envisagent
la propriété (contre 60% en 2011). Ce constat semble se confirmer par une volonté accrue des locataires de ne pas sacrifier leur train de vie actuel (24% contre seulement 20% en 2011).

Une contrainte économique qui peut aussi pousser certains à envisager la colocation : face à la difficulté de trouver un logement, 1 Français sur 4 pourrait y voir une solution, une option plus attractive encore pour les 18-­‐24 ans (53%).

Il est urgent de défendre le “pouvoir de logement” des Français

Dans ce contexte, on ne peut qu’adhérer à la volonté affichée du gouvernement de “répondre à la crise du logement qui pèse sur les ménages”. Pour autant, le blocage des loyers à la relocation est-il la réponse ? Et surtout, combien de personnes sont-­‐elles concernées ?

Les chiffres de l’Observatoire A vendre A Louer / OpinionWay donnent matière à réfléchir. 3 Français sur 10 seulement sont locataires, ils vivent en moyenne 7,4 ans dans leur logement, soit plus que la durée de deux baux, 27% d’entre eux sont installés depuis plus de 10 ans (et probablement les moins mobiles). 3 locataires sur 10 ont, qui plus est, un projet d’achat immobilier. Cette mesure concernant les “zones tendues”, soit l’Ile-­de-­France et les grandes agglomérations, quelle part de Français sera, au final, concernée ?

Il est aussi intéressant de souligner que 12% des locataires sont, par ailleurs, propriétaires d’un bien loué à un tiers. Ces locataires n’ont généralement pas les moyens de s’offrir la résidence principale qui leur convient et font le choix d’un investissement locatif pour leur épargne. Ces “locataires-­propriétaires” trouveront-­ils la mesure à leur goût ?

Moins de 3 Français sur 10 ont confiance dans les mesures immobilières annoncées Interrogés deux semaines après les présidentielles, les Français se montrent sceptiques : seulement 27% déclarent avoir confiance dans les mesures immobilières annoncées par le nouveau gouvernement, 45% n’ont pas confiance et plus particulièrement les seniors. 28% ne se prononcent pas.

“ On parle toujours de pouvoir d’achat, mais jamais de “pouvoir de logement” constate Isabelle Vrilliard, Directrice Générale de A Vendre A Louer. “ La défense d’un pouvoir de logement est une nécessité vu les difficultés, très souvent économiques, ressenties par les Français pour trouver un toit. Une fois que l’on a dit cela, combien de personnes le chantier du blocage des loyers à la relocation concerne-­t-­il aufinal et était-­il prioritaire ? s’interroge-­t-­elle. ”

Regard sur les locataires en France… qui sont-­‐ils ?•
3 Français sur 10 sont locataires (dont 1% en colocation), avec un loyer mensuel s’élevant à 654 € .
• Budget annuel alloué au logement: ils dépensent 171 € en travaux, 1 058 € en charges (chauffage et électricité), 590 € d’impôts et 7 852 € de loyer, soit un budget global de 9 671 €.
• 21% des locataires ont entre 18 et 24 ans, 22% ont entre 25 et 34 ans, 29% ont entre 35 et 49 ans, 11% ont entre 50 et 59 ans et 17% ont plus de 60 ans. • Les locataires sont installés dans leur logement depuis 7,4 ans en moyenne. 27% y habitent depuis plus de 10 ans, 30% entre 3 et 10 ans, 47% depuis moins de 3 ans. • 21% possèdent par ailleurs un autre bien, en particulier, 12% le louent à un tiers.
• Pour rechercher leur dernier logement (quelle que soit l’ancienneté de la recherche), ils ont privilégié Internet aux agences immobilières : 38% vs 26%.
• Près d’1 locataire sur 2 (45%) perçoit l’agent immobilier comme le garant du bon prix, en cohérence avec le marché. La même part pense aussi qu’il essaie de négocier un prix à la hausse pour obtenir une meilleure commission.
• S’ils considèrent le DPE comme un critère important dans le choix d’un logement (un avis partagé par 68% d’entre eux), peu réalisent, toutefois, des travaux pour améliorer celui de leur logement actuel (13% seulement).
A propos de l’Observatoire AVendre ALouer Echantillon de 1007 personnes, âgées de 18 ans et plus (échantillon représentatif des Français âgés de 18 ans et plus sur les critères de sexe, d’âge, CSP, région et taille d’habitat) en France, du 21 mai au 4 juin 2012.

A propos de A Vendre A Louer
Créée en 1986, la société A Vendre A Louer est spécialiste des solutions de communication à destination des agences immobilières et, plus largement, de tous les professionnels de l’immobilier. AVendreALouer.fr est le 2ème site immobilier d’annonces de professionnels avec plus de 1,2 million de visiteurs uniques en mai 2012 (source Médiamétrie / Nielsen NetRatings). La société A Vendre A Louer met à disposition de ses clients un service de comptage des appels téléphoniques appelé « Phone Traceur », et édite le logiciel de transaction immobilière « Aptalis ». Depuis avril 2011, A Vendre A Louer est une filiale de PagesJaunes Groupe, leader de la publicité et de l’information locales.