• Partager sur :

Mandataires immobiliers et agents immobiliers, la différence !

Grâce à internet, de nouveaux acteurs de l’immobilier se développent rapidement : les réseaux de mandataires immobiliers indépendants. Ces réseaux immobiliers low cost proposent souvent des commissions moins élevées que les agences traditionnelles.

Mais qu’en est-il du savoir-faire et de la proximité dont bénéficient les agences traditionnelles, véritables acteurs locaux, souvent implantés en centre ville ?

Réseaux immobiliers : des prestations immobilières low cost ?

A l’image des réseaux américains, de nombreux réseaux de mandataires immobiliers sont arrivés dans le paysage immobilier français ces dernières années. Le concept est relativement simple : des agents commerciaux, agents mandataires indépendants, présents sur tout le territoire travaillent de chez eux, ils sont détenteurs d’une attestation d’habilitation, mais pas de la carte professionnelle « T ».

Faciles à mettre en place, ces réseaux proposent des honoraires réduits grâce à de faibles frais de fonctionnement (pas d’agence physique, peu de frais fixe, un siège social proposant des kits aux agents commerciaux), rapides à développer, car aucun diplôme n’est exigé pour exercer le métier de négociateur, alors que l’agent immobilier doit être détenteur d’un BTS profession immobilière, ou une licence spécifique pour obtenir la carte professionnelle et exercer le métier d’agent immobilier.

Grâce à un service dématérialisé, moins coûteux, les réseaux de mandataires immobiliers bénéficient d’une visibilité massive sur internet qui ne reflète parfois que la partie visible de l’iceberg. Certes attractifs par les prix pratiqués, ces réseaux de mandataires immobiliers sont constitués d’agents commerciaux. Là où autrefois, les agences immobilières se développaient en centre ville, avec du personnel qualifié, formé aux métiers de l’immobilier, et bénéficiant d’une proximité avec les acteurs du quartier, ces réseaux font appel à des commerciaux qui ne bénéficient pas d’une implantation locale ni de la connaissance indispensable du tissu immobilier local. Sans cette proximité indispensable, on peut s’interroger quant à la qualité des conseils et de la compréhension des besoins réels des clients vendeurs et acquéreurs.

Côté Acheteur : un réseau de chasseurs immobiliers professionnels de qualité.

Face à ce constat, le réseau de chasseurs immobiliers professionnels Côté Acheteur se démarque et se développe en franchise. Créé en 2001 pour offrir un service exclusif aux acheteurs, le réseau est constitué d’agents immobiliers locaux : chasseurs immobiliers, détenteurs de la carte professionnelle, qui suivent une formation spécifique de chasseur immobilier. Ils recrutent des agents commerciaux : chargés de recherches, déjà bien implantés sur le secteur, qu’ils forment et accompagnent dans leurs recherches. Véritables experts locaux, les chasseurs immobiliers Côté Acheteur ont la connaissance du terrain indispensable à toute transaction immobilière réussie.
Côté Acheteur a axé la performance de son réseau sur le professionnalisme de ses chasseurs d’appartement et de ses chargés de recherche, et sur la parfaite connaissance de leurs territoires et leurs problématiques.

Face à la montée en puissance des réseaux immobiliers, il convient de se renseigner sur la capacité qu’à l’agent immobilier à détenir la carte professionnelle, de son implantation et de sa connaissance du marché immobilier sur le secteur convoité.