• Partager sur :

LOI DUFLOT , Sondage IPSOS_SELO​GERNEUF 2013

Dispositif Duflot : une mesure plutôt populaire dans l’opinion, mais mal comprise et peu décisive pour les investisseurs potentiels

– 78% des français en ont entendu parler mais seul 1 sur 5 sait précisément de quoi il s’agit

– Une bonne mesure pour 61% des français

– + d’1 investisseur potentiel sur 2 ayant un projet à court terme est intéressé par ses avantages

– Seuls 24% des investisseurs potentiels se sont déjà renseignés sur ses modalités

Alors que s’ouvre, ce jour, le 43ème Congrès de la fédération des promoteurs immobiliers, SeLogerNeuf -par l’intermédiaire d’IPSOS- a souhaité sonder les français et les investisseurs potentiels sur leur perception du dispositif Duflot, cinq mois après sa mise en place. Sur un marché en recul depuis 2010, le spécialiste de l’immobilier neuf du groupe SeLoger suit avec attention l’impact du dispositif puisque sa bonne compréhension conditionne en partie la reprise du marché.

SeLogerNeuf.com est l’observateur attentif du marché de l’immobilier neuf depuis plus de 10 ans. Le site recense l’offre la plus exhaustive du marché avec près de 5400 programmes en ligne, dont 43% sont éligibles au dispositif Duflot.

– Duflot : une mesure plutôt bien perçue mais peu lisible pour une majorité de français …

Le dispositif fiscal Duflot, réservé aux particuliers-investisseurs achetant un appartement pour le louer, remporte l’adhésion des Français. En effet, 69% des personnes interrogées pensent que c’est une bonne mesure, contre 31%, qui pensent le contraire.

Si la notoriété du dispositif Duflot est plutôt bonne (78% des Français en ont entendu parler), seul un Français sur cinq sait, en revanche, précisément de quoi il s’agit.

« Cette loi souffre incontestablement d’un déficit de connaissances», commente Jean-Philippe Chevalier, Directeur de SeLogerNeuf.com. « C’est pour cette raison que notre site a mis en ligne une rubrique d’informations complète qui a vocation à expliquer, ré-expliquer et conseiller pour in fine guider l’internaute vers un projet réussi. Pour aller plus loin, le site propose aux futurs acquéreurs une simulation gratuite afin d’estimer la réduction d’impôts consentie par le dispositif», précise Jean-Philippe Chevalier.

Les Français sont partagés sur l’efficacité du dispositif

67% des Français doutent de son caractère incitatif auprès des acheteurs. La même proportion critique sa capacité à atténuer la crise du logement dans les grandes agglomérations. Une petite majorité pense néanmoins que ce type de mesure pourrait s’avérer efficace pour soutenir l’activité du secteur de la construction (à 48%) et pour faciliter l’accès au logement pour les locataires aux revenus modestes (à 41%).

– Un pouvoir incitatif modéré auprès des particuliers ayant l’intention d’investir

Du côté des investisseurs potentiels, qui représentent 15% de la population, 1 sur 2 ont un projet d’investissement locatif à court terme. Ce sont prioritairement des « quadras » (24% des 35-44 ans) issues des catégories supérieures de la population : 28% des cadres, 20% des ménages les plus aisés.

« En complément des catégories supérieures, nous observons que 13% des ménages les plus modestes, 17% des employés et 13% des ouvriers ont également l’intention d’acheter un logement pour le proposer à la location. Une façon de construire leur patrimoine et préparer certainement aussi le financement de leur retraite. Le dispositif Duflot devrait les encourager dans ce projet », analyse Jean-Philippe Chevalier.

Dans l’ensemble, si le dispositif Duflot présente des avantages intéressants pour 56% des investisseurs potentiels, ils ne sont pas suffisamment décisifs pour déclencher, actuellement, l’acte d’achat.

En effet, alors que plus d’1 investisseur potentiel sur 2 ayant un projet à court terme se dit intéressé par la mesure seule une minorité d’entre eux (24%) se sont, d’ores-et-déjà renseignés sur les dispositions et avantages proposés.

« Nous sommes non seulement toujours en période de transition Scellier-Duflot, mais en plus certaines modalités d’application doivent encore être clarifiées ultérieurement (communes éligibles, niveau de loyers…). Passé ce moment, l’entrain des investisseurs devrait repartir », décrypte Jean-Philippe Chevalier. « Nous sommes notamment confiants car, au-delà des résultats du sondage, il faut rappeler que l’incitation fiscale du Duflot de 18% sur 9 ans est supérieure à celle de du Scellier dernière version (13%), si l’investisseur est prêt à faire quelques concessions sur les plafonds de ressources et de loyers.» conclut-il.

Enquête réalisée du 30 mai au 4 juin 2013 sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A propos de SeLoger.com :

Depuis plus de 20 ans, SeLoger.com est le leader de l’immobilier en ligne en France, réunissant plus de 1,4 million d’annonces immobilières, accessibles chaque jour à des millions de français, depuis tout type d’écran : ordinateur, téléphone mobile, tablette et TV connectée. SeLoger.com apporte une réponse aux projets immobiliers de tous les Français. Achat ou location, ancien ou neuf, en France ou à l’étranger, immobilier commercial et d’entreprise, demeures de prestige, locations de vacances, tout un chacun peut retrouver le bien qu’il recherche sur l’un des sites du Groupe : www.seloger.com;
www.immostreet.com; www.selogerneuf.com; www.bellesdemeures.com; www.agorabiz.com; www.lacoteimmo.com; www.vacances.seloger.com; www.a-gites.com; www.vacances.com; www.poliris.fr