• Partager sur :

Lancement réussi du site Qui a vendu.com, première base de données des biens vendus en ligne

Qui a vendu.com a ouvert son site le 15 mai 2013 rendant ainsi public le prix de plusieurs milliers de transactions immobilières. Le principe, publier les annonces de biens vendus en intégrant le prix des transactions, pour permettre à tous d’être informé sur les prix réels de l’immobilier. Une initiative unique en France.

6000 biens publiés, près de 400 agents immobiliers mobilisés

Depuis l’ouverture du site au 15 mai, près de 400 agents immobiliers ont été séduits par le concept de Qui a Vendu, qui leur propose de publier gratuitement leurs ventes sur Google Maps.

Avec près de 6000 biens vendus publiés, la base reste encore partielle dans certaines zones mais son co-fondateur Arnaud Aboaf ambitionne un développement rapide : « Notre base évolue sans cesse, nous sommes sollicités par de nombreux réseaux qui sont intéressés par notre offre, nous avons déjà signé des partenariats avec certains afin de faire grossir rapidement notre base de données et devenir le premier acteur sur la diffusion d’annonces de biens vendus ».


Cliquez sur l’image pour accéder au site

Visibilité et rapport de confiance

Partant du principe que la transparence est toujours payante, l’objectif du fondateur de Qui A Vendu est de « faire accepter aux vendeurs la réalité des prix du marché ». Une ambition largement partagée par de nombreux agents immobiliers qui ont compris qu’ils avaient tout à gagner à publier leurs biens vendus. Ainsi, Qui a vendu permet aux agents immobiliers à la fois d’instaurer un rapport de confiance avec leurs clients et d’augmenter considérablement leur visibilité sur Internet en se plaçant en amont des recherches, la où les vendeurs d’un bien immobilier et les acquéreurs potentiels cherchent des informations sur le prix.

Le rapport aux clients a changé

« Aujourd’hui nous sommes dans un marché ou les clients cherchent à connaitre la vraie valeur d’un bien avant de le vendre ou bien de s’en porter acquéreur. Mais les clients ont changé et ne veulent plus de statistiques ou de prix au m² dont ils ne maitrisent ni les sources ni les données. Le consommateur qui vend un 3 pièces dans Paris ne s’intéresse pas aux prix du m² dans la capitale, il veut simplement savoir combien se vendent les 3 pièces dans son quartier », indique Arnaud Aboaf.

Un concept qui n’a pas pour vocation de favoriser les transactions entre particuliers

Malgré le succès rencontré lors du lancement du site, certains professionnels de l’immobilier restent encore dubitatifs craignant que Qui a vendu ne leur porte préjudice en favorisant les transactions entre particuliers.

Arnaud Aboaf, co-fondateur du site et ancien agent immobilier répond : « Aujourd’hui les particuliers n’ont pas besoin de notre site pour mettre en vente leurs biens immobiliers, nous n’allons pas déclencher de vocation chez le particulier qui consulte notre site et qui souhaite confier son bien à une agence, ce n’est pas notre site qui le fera pencher vers le canal de vente par agence ou celui des particuliers. Le client qui souhaite vendre par lui-même ne va pas passer des heures sur Internet pour estimer son bien immobilier, il va tout simplement appeler toutes les agences de son secteur afin d’avoir rapidement et simplement une estimation du prix de son bien. »

Plus d’informations : www.quiavendu.com