• Partager sur :

LANCEMENT DES TRAVAUX DE L’EXTENSION DU CENTRE NAUTIQUE COMMUNAUTAIRE D’OTTMARSHEIM (HAUT-RHIN) (2/2)

UN EQUIPEMENT INTEGRE DANS SON ENVIRONNEMENT

Spécialiste de l’éco-architecture aquatique, l’Agence Coste Architectures a tout particulièrement veillé à l’intégration dans l’environnement qui constitue l’enjeu majeur de l’opération. Cette priorité se décline à 4 niveaux :

– Intégration de l’équipement existant
– Intégration du parc paysager environnant
– Intégration dans l’architecture locale
– Intégration des activités de la piscine existante qui restera ouverte durant les travaux

Un chantier à faible impact environnemental

Pour limiter les nuisances sur les activités maintenues à proximité

Afin de réduire l’impact des travaux sur l’environnement et sur les activités sportives maintenues, il a été décidé de mettre en place une charte engageant une série de mesures concrètes :

– Limitation des nuisances sonores : dispositifs anti-vibratiles, utilisation de liaisons radio pour les ouvriers, rationalisation du trafic?
– Limitation des nuisances visuelles : mise en place de coffrages, palissades opaques particulièrement bien entretenues, nettoyage régulier du chantier, bennes à ordure non débordantes, aires de stockage respectées.
– Limitation des pollutions chimiques : interdiction de rejet de produits polluants dans le milieu naturel, mise en place de bassins de décantation, huile de décoffrage à base végétale supérieure à 80 %?·
– Valorisation des déchets avec traçabilité et tri

Une toiture végétalisée et un parc paysager préservé
Pour valoriser l’environnement

La végétalisation de la toiture de la halle bassin sur 1 000 m2 sera un dispositif particulièrement visible. En accentuant très légèrement les dénivelés naturels du terrain, l’équipement se glisse contre un talus à l’Ouest. Une « vague végétale » semble donc se créer à l’Ouest et se prolonger sur la toiture végétalisée.
La conception de l’équipement tient compte du parc paysager en préservant l’intégralité des plantations hors zone de chantier et les arbres sur la zone seront intégralement remplacés par des plantations sur les parcelles libres.

Un schéma rayonnant
Pour intégrer les équipements satellites dans le respect de l’architecture locale

Le parti pris architectural majeur est celui d’une intégration sans pour autant se dissimuler au public. L’espace a été conçu selon un schéma rayonnant depuis les aménagements extérieurs. Le plan en cercle concentrique intégrant les équipements existants en périphérie renforce cet effet de rayonnement.

Une entrée valorisée
Pour inviter le public à la découverte

Le nouveau bâtiment s’insère comme un mouvement de terrain avec une entrée en « butée » ouverte sur le parking existant pour faciliter l’accès et inviter le public à la découverte. En partie couvert par la toiture végétalisée, le parvis d’environ 200 m2 sera traité en pente douce sans aucun emmarchement. Il permettra de guider l’ensemble du public vers l’accueil.

Des plages minérales, végétales et une coursive
Pour former un trait d’union avec la piscine existante

Le bassin extérieur existant particulièrement bien desservi depuis le nouvel équipement soit en traversant la nouvelle halle bassins puis les plages minérales et végétales, soit directement depuis l’accueil grâce à une coursive longeant la façade Est.

Des matériaux naturels & des couleurs chaudes
Pour renforcer l’intégration dans l’architecture locale

Le choix des matériaux nobles et des couleurs rappellent la nature pour accentuer la sensation de ressourcement et la relaxation. L’emploi de bois issu de forêts gérées durablement (PEFC) en façade et à l’intérieur du bâtiment (parements muraux?) viendra confirmer l’intégration du projet dans son environnement. La protection solaire des locaux exposés au Sud sera assurée par la mise en place de brise-soleil bois à lames horizontales. Les clôtures seront de couleur verte doublées d’une haie végétale qui les dissimulera tant des visions directes que des utilisateurs. Les couleurs employées s’attacheront à renforcer l’insertion dans le site, rappelant les tonalités chaudes de l’architecture locale.

A PROPOS DE L’AGENCE COSTE ARCHITECTURES

Fondée il y a plus de 30 ans, l’Agence Coste Architectures est l’un des spécialistes français dans la réalisation d’équipements aquatiques éco-performants en métropole et dans les Dom-Tom avec plus de 10 projets en cours et une vingtaine déjà en activités. L’Agence est composée de 25 personnes, architectes, dessinateurs, décoratrice, architecte d’intérieur, assistantes, conducteurs de travaux…
Architectes de père en fils, François et Emmanuel Coste comptent parmi les acteurs les plus engagés en matière d’éco-architecture. La qualité des projets réalisés à ce jour les place au rang d’experts dans la conception de programmes innovants alliant qualité architecturale, performance environnementale et bien-être.
Quelques références : la piscine Olympique des Jeux du Pacifique à Nouméa, le Centre AquaSportif de Val d’Isère, le Parc Aquatique « Naturéo » de Loches?