• Partager sur :

La résidence principale pendant les vacances : Les Français, plus prudents que méfiants.

Les vacances d’été approchent et, avec elles, les problématiques d’organisation et de préparation du départ. PAP, De Particulier à Particulier s’est intéressé à ces futurs vacanciers qui s’apprêtent à quitter leur logement et a cherché à connaître leurs priorités avant de partir. Il en ressort que les Français anticipent cette période, mais font globalement preuve de sérénité.

La famille et les proches : premiers relais pour s’occuper du logement pendant les vacances

Quitter son logement pour partir en vacances requiert de prendre certaines dispositions, mais les avis divergent quant aux priorités. Ainsi, 40 % des sondés estiment que vider le frigo et sortir les poubelles est la chose la plus importante à faire avant de partir, alors que près d’un tiers d’entre eux (30,5 %) coupe l’eau et l’électricité en priorité. D’autres préfèrent débrancher les appareils électriques (13 %) ou faire le ménage à fond (7 %) quand une minorité (9,5 %) admet ne prendre aucune disposition pratique avant de s’en aller. Si 82 % des sondés choisissent par ailleurs de laisser leur logement vide, 12 % en profitent pour le prêter à des amis ou à de la famille. La sous-location et l’échange de bien, maison ou appartement, sont des solutions qui ne recueillent chacune que 3 % des suffrages.

On notera également que les sondés sont relativement prudents puisque 69% d’entre eux laissent un double de leur clé avant de partir. La moitié d’entre eux (46 %) plébiscitent un proche vivant à proximité pour conserver leur clé, 13 % font plutôt appel à un voisin et seulement 10 % à leur gardien ou concierge. Ils sont par ailleurs 84 % à prévenir de leur absence.

Lorsqu’il est question de la sécurité de leur logement, les internautes s’en remettent principalement à leurs proches. Pour preuve, la moitié (53 %) d’entre eux fait appel à de la famille ou des proches pour garder un œil sur leur habitation en leur absence. 9 % seulement préviennent leur concierge ou gardien et 5 % le commissariat le plus proche.

Fiche d’identité du Français qui part en vacances

Il ne possède ni animal de compagnie (61 %) ni plantes vertes ou jardin (39 %).
Il laisse son logement vide pendant son absence (82 %), et préfère prévenir sa famille ou des amis proches (53 %) de son départ plutôt que le commissariat ou son/sa concierge.
La chose la plus importante à faire avant son départ est, selon de lui, de vider le frigo et sortir les poubelles (40%).
Il n’a jamais été confronté à une mauvaise surprise en rentrant de vacances (91%).
Concernant la sécurité, il ne prend aucune mesure particulière avant de partir (56 %) et estime que recourir à une alarme est inutile (65 %), mais il confie tout de même la clé de son logement à un proche vivant à proximité (46 %).

Les voisins sont également des relais de confiance importants, particulièrement pour les résidents de maisons individuelles puisqu’un tiers (34 %) d’entre eux les préviennent systématiquement de leur absence et 26 % leur laissent une clé en partant.

La famille s’apprête à partir en vacances, qu’en est-il des animaux de compagnie ? Presque deux tiers des répondants (61 %) déclarent n’avoir la charge d’aucun animal, ceux qui en ont un ont plutôt tendance à l’emmener avec eux (16 %) ou à le laisser à leur domicile et à demander à quelqu’un de venir s’en occuper régulièrement (11, 5 %). Le courrier est, quant à lui, redirigé vers le lieu de villégiature par seulement 6 % des vacanciers, alors qu’une majorité de répondants (55,5 %) déclare le laisser s’accumuler.

Plus d’un Français sur deux estime qu’un système d’alarme est inutile
56 % des internautes révèlent ne prendre aucune mesure de sécurité pendant leur absence, quand 18 % déclarent cacher leurs bijoux et biens de valeur et 14% faire vérifier leur serrure et volets. Seulement 12 % enclenchent un dispositif d’alarme avant de partir.

Pour 65 % des répondants, les systèmes d’alarme sont inutiles, mais 18 % admettent qu’ils souhaiteraient y avoir recours sans en avoir les moyens. Seulement 15 % des sondés disposent d’un système d’alarme, on note cependant de grandes disparités selon le type de logement. Les habitants de maisons individuelles sont presque cinq fois plus nombreux à avoir recours à un système d’alarme(28,5 %) que ceux vivant en appartement (6 %).

Ainsi, si les répondants apparaissent relativement sereins quant à leur logement pendant leurs vacances, c’est que 91 % d’entre eux n’ont jamais été confrontés à de mauvaises surprises à leur retour. Seuls 5,5 % ont vu leur logement être accidentellement dégradé (dégâts des eaux, fenêtres cassées, coupures d’électricité, etc.) et 2,5 % ont été cambriolés. Un chiffre qui monte à 4,5 % parmi les habitants de maisons individuelles. Les personnes ayant été cambriolées sont plus nombreuses à prévenir leurs voisins de leur absence (+21 %) et à cacher leurs biens de valeur (+9 %) ou a enclencher un système d’alarme (+18 %) avant de partir.

Comme l’explique Jean-Michel Guérin, Directeur Général de PAP, De Particulier à Particulier : « En ce qui concerne les alarmes et les dispositifs de télésurveillance sophistiqués, nous constatons que, pour la majorité des Français, le besoin ne se fait pas sentir. Les mesures d’usage telles que prévenir son entourage ou laisser un double de sa clé semblent suffire. Une autre précaution qui peut rassurer avant le départ est de faire le point avec son assureur sur le degré de protection du logement et des biens. C’est bien souvent quand on est confronté à un problème que l’on se rend compte que son assurance habitation n’était pas adaptée.»

* Sondage PAP «Mon logement pendant mes vacances »

Sondage mené auprès de 1124 visiteurs du site pap.fr, du 22 mai au 13 juin 2013.

PAP, De Particulier à Particulier

Avec six sites*, PAP, De Particulier à Particulier est un acteur majeur de l’annonce immobilière de particulier à particulier et unique de par le service complet qu’il apporte à ses usagers. Il édite notamment pap.fr, site immobilier de référence pour les particuliers, avec plus de 2.5 millions de visiteurs uniques par mois et plus de 50 millions de pages vues par mois**, mais également de nombreux titres print spécialisés : PAP VACANCES, PAP COMMERCES, IMMONEUF, FAIRE CONSTRUIRE SA MAISON…

De plus, PAP met à disposition des particuliers un ensemble de guides, de contrats et autres services (évaluation, diagnostics) leur permettant de mener à bien toute transaction immobilière.

Il offre aussi à ses annonceurs un service juridique gratuit.

Basé à Paris, PAP est représenté dans toute la France par l’implantation d’antennes régionales. Les particuliers y trouvent les mêmes services qu’au siège.

PAP en quelques chiffres :

· 224 personnes réparties sur 8 implantations régionales
· 350 000 annonces paraissent chaque année sur pap.fr