• Partager sur :

La maison individuelle entre dans la 4ème dimension « Homexpo fête la maison » Animations, jeux, dégustations… les 21 & 22 mai 2011 à Bordeaux-Lac

A l’origine, on copiait sa maison sur celle du voisin… pour la choisir peut-être ensuite sur plans et perspectives. Deuxième dimension du choix d’un nouveau nid… madame et monsieur visitaient un pavillon témoin en bordure de route nationale, sans meubles ni jardin. Arriva la troisième dimension,
le village de maisons Homexpo, avec abords paysagés, aménagement et décoration intérieurs.

Plus accueillante, plus humaine, plus joyeuse…
Les 21 et 22 mai 2011 de 10h à 19h, Homexpo fera entrer la maison dans sa quatrième dimension, celle d’un foyer qui accueille ses amis à bras ouverts, celle qui sent bon les odeurs de gâteaux, celle d’un salon où l’on déguste des vins, celle des jeux d’enfants et ballons qui s’envolent… car ce villageexposition, le plus important site de maisons témoins de la région Aquitaine, a choisi d’offrir un week-end de grande fête populaire et d’animations à ses visiteurs.

La maison y sera à l’honneur, que sa représentation soit sculptée sur légume, construite en lamelles de bois Kapla, soufflée en ballon… un caricaturiste tirera le portrait des parents pendant que les enfants se feront photographier avec leur mascotte préférée. Allant ainsi de maison en bois en
pavillon basse consommation, la fête sera belle comme le rêve récurant de 82% des français (1)
: faire construire sa propre maison et développer sa qualité de vie.

Une grande fête urbaine, avec 22 maisons portes ouvertes
Avec une surface de 16 000 m² et vingt constructeurs proposant 22 maisons, une grande diversité de styles (classique, contemporain) et de modes constructifs (briques, béton cellulaire, bois…) selon tout les modes de financement(2), Homexpo reste au plus près des tendances actuelles de l’habitat et
anticipe l’évolution sociétale.
À cette occasion, les particuliers -qu’ils soient candidats à l’accession à la propriété ou simplement curieux de voir quelle sera la maison
individuelle de demain- pourront visiter le site pour contacter les différents
constructeurs et apprécier les spécificités de chacun.

Les constructeurs, véritables garants de la performance énergétique
Le village a récemment ouvert six nouveaux pavillons respectant les normes
BBC… parce que dès le 1er janvier 2013, la nouvelle règlementation thermique imposera en Aquitaine une consommation pour les logements neufs inférieure à 45kWh/m2/an.

Les constructeurs de maisons individuelles aquitains se sont attachés avec efficacité à proposer des solutions innovantes et financièrement acceptables… en attestent la médaille d’or et celle d’argent qui ont récompensé plusieurs entreprises de la région, lorsque qu’en Décembre 2010, à Berlin, l’UMF
a réuni tous les acteurs de la profession ainsi que la presse professionnelle et économique, dans le cadre du Challenge des maisons innovantes.
Autres nouveautés du village Homexpo, site particulièrement dynamique qui, en 5 ans, a augmenté de 40% le nombre de ses pavillons : deux maisons bois
(4)et deux nouvelles maisons qui ouvriront spécialement en avril pour cette « Fête de la maison » conçue comme un véritable parc d’attraction.
Renseignements 05 56 02 04 02  www.homexpo.fr
Accès libre et gratuit – Parking Parc des Expositions

(1) Enquête du Credoc (centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie)
(2) En 2009, avec le doublement du PTZ dans le neuf, la production totale de PTZ (neuf et ancien) est estimée à 215 000 contre 213 000 en 2008. Le montant moyen des PTZ est 21 400 euros (36 600 euros dans le neuf), contre 15 500 en 2008. Avec une chute des marchés immobiliers estimée à 30%, la production 2009 aurait dû baisser d’autant. Or, non seulement elle n’a pas baissé, mais elle
a augmenté traduisant le fort impact du doublement du PTZ dans ce gain de production. Le PTZ a joué à plein son rôle d’amortisseur de la crise pour l’accession sociale. La part relative des PTZ neufs par rapport aux PTZ dans l’ancien (généralement 30% contre 70%) s’est retrouvée fortement accrue. L’efficacité du plan de relance n’est donc plus à démontrer et le marché n’aurait pas en état de supporter un arrêt brutal des aides. http://www.uniondesmaisonsfrancaises.org/dmdocuments/dossier_presse_16_02_2010%281%29.pdf)
Nicolas Sarkozy a dévoilé le 14 septembre 2010 les contours du Prêt à taux zéro renforcé, baptisé PTZ+. Comme l’actuel Prêt à taux zéro, le PTZ-Plus s’adressera aux primo-accédants, qui veulent acheter leur résidence principale, dans le neuf ou l’ancien. En filigrane du dispositif, un objectif politique, rappelé plusieurs fois par Nicolas Sarkozy : « Faire de la France un pays de
propriétaires ». Les pouvoirs publics ont prévu de consacrer une enveloppe de 2,6 milliards d’euros au PTZ+, contre 1,2 milliard actuellement. Conséquence : des plafonds très nettement revus à la hausse, en général. Dans le même temps, le gouvernement fait l’économie d’une partie des 3 milliards d’euros prévus pour financer le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt à l’horizon 2013. Ce
dernier est en effet supprimé. © cbanque.com / VM / Septembre 2010
(3) L’Union des Maisons Françaises est un syndicat largement représentatif de la profession puisqu’il regroupe à ce jour près de 600 marques adhérentes admises au syndicat après examen de dossier, réparties sur l’ensemble du territoire, soit plus de 55% du marché français de maisons individuelles en diffus ou en village.
(4) Selon une étude du cabinet Xerfi publiée le 7/1/2011, les mises en chantier de maisons en bois en France ont « plus que doublé au cours de la décennie 2000-2010″. Au cours de la seule année 2008, quelque 15.000 maisons en ossature bois – les trois-quarts des réalisations – ont été construites. Un record, alors que le marché de la maison individuelle reste toujours florissant en France. Comme pour toute la construction, le marché a certes connu un retournement dès 2007 en raison de la crise économique et financière, mais à l’horizon 2014, Bertrand Perri, auteur de l’étude, prévoit la construction de 22.000 maisons en bois.
14 jan 2011 – cBanque avec AFP Aquitaine/logements neufs en 2010 :
baisse de 2,6% des mises en chantier, mais bon niveau des autorisations de construire avec 11,9 %.
Le nombre de mises en chantier de logements neufs a diminué de 2,6% en 2010 en Aquitaine, avec 22 444 logements contre 23 048 logements commencés en 2009, le secteur collectif enregistrant une baisse d’activité de 15 %.
Au cours du dernier trimestre 2010, le nombre des mises en chantier des seuls logements neufs a atteint 7 218, soit une hausse de 25,5 % par rapport au 3°trimestre 2010.
Le nombre de permis de construire accordés en 2010 pour des logements neufs a atteint 28 470, en hausse de 11,9 %.
Les évolutions constatées des autorisations et des mises en chantier ont enregistré une diminution du secteur collectif, alors que l’individuel conservait un bon niveau. Source : CEBATRAMA – chiffres SIT@DEL2

Source : Canal Com