• Partager sur :

La France, terre promise pour l’ITE en Europe…

Le “1er Forum International de l’Isolation Thermique par l’Extérieur” organisé le 29 Septembre dernier à Bruxelles par l’Association Européenne pour l’Isolation Thermique par l’Extérieur (EAE) est un franc succès.
Plus de 250 participants venus de la plupart des Etats membres de l’Union européenne et même des Etats-Unis et du Japon ont pu apprécier les présentations sur le contexte politique et réglementaire européen, les innovations technologiques et l’état du marché dans différents pays membres. La délégation française menée par le groupement Le Mur Manteau a participé aux débats et vous livre ici son compte-rendu.

Réglementations et directives sur l’efficacité énergétique et environnementale des bâtiments

Michaela Holl de la Commission européenne et Richard Seeber, Député Européen et membre de la Commission Européenne ont mis en perspective la politique de l’Union au regard de la directive sur la performance énergétique des bâtiments (EPBD), insistant sur la nécessaire isolation de tous bâtiments (et non plus seulement les 27 % jusqu’ici concernés par les réglementations existantes) et sur l’objectif « bâtiment à énergie zéro » de la directive. Richard Seeber a souligné les efforts parlementaires pour spécifier des éléments jusque-là non contraignants dans les réglementations sur l’efficacité énergétique, et a mis en avant le lien à mettre en place avec la politique agricole européenne (ex : pour les matériaux isolants écologiques).

Le Professeur Dr. Horst Bossenmayer, Président de l’Institut pour la Construction et l’Environnement, et Johannes Kreissig (Association allemande pour l’ITE) ont décrit les Déclarations Environnementales Produit et des Déclarations Environnementales Systèmes, qui permettront d’évaluer les bâtiments d’un point de vue écologique. La Certification a comme objectif et avantage d’établir de façon pérenne et une qualité, et des systèmes cohérents sur le marché de l’ITE.

Le marché de l’ITE en Europe

Le Président de l’EAE, Lothar Bombös, a présenté un panorama du marché de l’ITE en Europe. « L’efficacité énergétique et la protection du climat, l’écologie et le développement durable sont en train de stimuler la demande en matière d’ITE, de même que la modernisation d’un marché en croissance et l’acheminement vers un cadre de méthodes de construction utilisant l’ITE ».

Gérard Fleury, ingénieur et consultant, a décrit, au nom du Mur Manteau, la position relativement modeste de l’ITE en France : « l’ITE n’a pas de tradition réelle en France ». L’expert technique, qui rappelons-le a participé de manière décisive à la mise au point de la réglementation française sur le sujet, a ensuite détaillé les perspectives de croissance du marché (cf infra), anticipant que jouera à plein la prochaine réglementation thermique applicable en 2012 qui pose comme objectifs de réduire les exigences énergétiques moyennes des bâtiments. La France est en ce sens selon lui un marché prometteur pour l’ITE.

Dans le cadre posé par le Dr Bömbos, le Professeur Dr Klaus Sedlbauer, Directeur de l’Institut Fraunhofer pour la Physique des Bâtiments, a insisté sur le fait que “l’innovation doit guider l’industrie de la construction.” Selon lui, augmenter l’efficacité énergétique prime sur l’expansion des énergies renouvelables : la production d’énergie renouvelable générant 8 fois plus de dépenses que les économies générées par l’ITE. L’isolation est donc pour lui une nécessité absolue et l’ITE en est la réponse la plus adaptée.

Perspectives architecturales

Enfin, l’architecte britannique très médiatique Maxwell Hutchinson, a fait part de sa conviction en la pertinence de constructions économisant l’énergie grâce à l’ITE. Les techniques de l’ITE permettent selon lui de construire des bâtiments aux lignes très contemporaines sans en sacrifier le confort, ce qui n’était pas le cas dans les années 1930 à 1960 : « l’ITE offre aux architectes en Europe une excellente opportunité de combiner des esthétiques très variées avec des considérations environnementales et économiques patentes”.
La conclusion générale a été que l’ITE a établi sa réputation sur le marché européen de la construction, facteur d’une efficacité énergétique renforcée, d’une meilleure protection climatique et de croissance économique tout en permettant des esthétiques variées.

Le marché de l’ITE en 2009…

… en France – ETUDE TBC POUR LE MUR MANTEAU – AVRIL 2010 – 500 REPONDANTS*

en milliers de m² annuels : 7 989
dont enduit sur isolant 4816 soit 60% – bardage rapporté 2159 – vêtage 482 et vêture 532

avec la répartition suivante : rénovation 5 955 000 m² soit 75% et neuf 2 034 000 m² soit 25%
et le distinguo suivant :
bâtiments collectifs : dans 90% des cas il s’agit de réhabilitation
bâtiments tertiaires : dans 80% des cas, il s’agit de construction neuve

pour mémoire on dispose en réhabilitation en France d’un peu moins de 2 milliards de m² de parois existantes à isoler et en neuf d’environ 60 millions de m² disponibles

…en Europe – ETUDE DE L’EAE – SEPTEMBRE 2010*²

Europe de l’Ouest : CA 6,5 Millions d’euros – 7,5 millions de m²
Europe du Sud : CA 17 Millions d’euros – 19 millions de m²
Europe du Sud-Est : CA 6 Millions d’euros – 7 millions de m²
Europe centrale : CA 105 Millions d’euros – 115 millions de m²
Europe du Nord : CA 1,3 Millions d’euros – 1,5 millions de m²

Utilisant pour 78 à 80 % des isolants à base de polystyrène et pour 13 à 15 % à base de laine minérale.

*et *² : sources à préciser pour toute mention journalistique. Merci

Le Mur Manteau…
Le Groupement des Industriels du Mur Manteau fête ses 20 ans en 2010 : il a été créé en 1990 pour promouvoir, dans toutes ses variantes techniques, le principe de l’ITE : l’Isolation Thermique par l’Extérieur des parois opaques (par opposition aux surfaces vitrées).
Il regroupe plus de 30 industriels qui couvrent tout l’éventail des composants, des systèmes et des finitions possibles. Parfaitement en phase avec les priorités données au développement durable, à la qualité de vie et aux économies d’énergie par le Grenelle de l’environnement, le Mur Manteau a représenté globalement 1,4 milliard d’euros de CA en 2009, un chiffre en forte progression. Cette tendance se confirmant en 2010.

Groupement du Mur Manteau

http://www.groupement-mur-manteau.com/

Yves BAUM, Secrétaire Général

Source : Empresarial