• Partager sur :

Fiscalité : entre incertitudes et risques, les solutions «carrées» du Cercle

En matière de fiscalité aussi, l’heure de la rentrée a sonné ! Et face aux nombreux changements sociaux et fiscaux, aux nouvelles réglementations des placements financiers qui arrivent par vagues successives, épargnants et investisseurs sont parfois perplexes. Certains sont même prêts à se laisser tenter par les propositions risquées, voire irrationnelles, de certains professionnels indélicats. C’est pour contrer ces pseudos spécialistes que le Cercle France Patrimoine s’est réuni ces dernières semaines afin de développer des solutions concrètes et adaptées aux besoins spécifiques de ses clients et leur garantir une «rentrée fiscale» en toute sérénité. Les membres du Cercle sont ainsi prêts avec méthodes.

Leurs clefs pour y parvenir ?

D’abord et avant tout une vraie proximité de chacun des 20 membres du Cercle France Patrimoine avec ses clients propres. Bien connus, régulièrement suivis et conseillés, ceux-ci savent pouvoir compter sur une réactivité optimale en toute circonstance. L’autre atout phare du Cercle France Patrimoine : ses membres sont en relations constante et font bénéficier chacun des adhérents de leurs compétences spécifiques. Ainsi, le client d’un gestionnaire bénéficie-t-il du savoir de tous les autres. Enfin, ces spécialistes de la gestion patrimoniale offrent une parfaite garantie de transparence et d’indépendance à travers leurs solutions. N’étant inféodés à aucune banque ou société d’assurance, les produits et placements qu’ils conseillent ne répondent qu’à une obligation : préparer un avenir financier aussi sûr et rentable que possible à chaque client .


Philippe Gaucher, Président du groupement Cercle France Patrimoine

Un cercle très couru

Créé en 2002, le Cercle France Patrimoine peut fêter son 10ème anniversaire avec le sourire : au fil de ces années il a su devenir un des principaux groupements du secteur, et l’un des plus connus et reconnus. Pour autant, il a su garder ce qui fait sa spécificité sur le secteur de la gestion patrimoniale : la parfaite indépendance de ces 20 membres (ou 18 entités) – tous recrutés par cooptation de leurs pairs – et le goût du partage des compétences.
En effet, si chaque cabinet travaille de façon autonome pour ses clients, les adhérents du Cercle se retrouvent régulièrement afin de se former et d’échanger autour de leur activité, de leur pratique et de leur spécificité pour que l’expérience de l’un puisse profiter à tous.

Un partage particulièrement intéressant pour les clients puisque chaque membre du groupement a son domaine de spécialisation : droit de la famille, finances, fiscalité ou immobilier.

www.cercle-france-patrimoine.fr