• Partager sur :

Dix ans déjà pour les chasseurs d’appartement Côté Acheteur

Le métier de chasseur d’appartement était encore inconnu en France il y a une dizaine d’années. Celui-ci est apparu à Paris, avec la création de l’agence Côté Acheteur qui fêtera ses dix ans en Mars. Depuis la profession s’est démocratisée grâce à la télévision mais aussi avec l’évolution du marché immobilier.

Apparu aux Etats-Unis, plus particulièrement à New-York au cours des années 90, le service de chasseur d’appartement n’est apparu en France qu’en 2001 avec la création de l’enseigne Côté Acheteur qui fêtera ces dix ans au mois de mars. Catherine Catenacci et Stéphane Meignant, co-fondateurs de l’agence, ont tout de suite observé le potentiel de cette nouvelle profession : de nombreux acquéreurs en manque de temps ou indisponibles physiquement, n’ont pas le temps d’effectuer leurs recherches. Le chasseur d’appartement a donc pour vocation de faciliter les recherches pour son client en effectuant les visites à sa place mais aussi en apportant son expertise et en facilitant les négociations pour ce dernier.

Dans un premier temps, chez Côté Acheteur, les chasseurs d’appartement se trouvaient essentiellement à Paris pour répondre à un besoin grandissant, sur un marché florissant. Au fur et à mesure, l’agence discerne tout de suite l’intérêt stratégique de développer une franchise et de s’implanter sur l’ensemble du territoire. Catherine Catenacci nous explique : « Il était évident de s’implanter prioritairement à Paris. Le marché est concurrentiel, et les acheteurs ont toujours besoin d’une grande réactivité de la part de nos chasseurs d’appartement, pour éviter que l’appartement de leurs rêves, ne se vendent à quelqu’un d’autre. Par la suite, le marché immobilier a évolué. Nous avons très vite senti le besoin de d’étendre notre service aux grandes métropoles régionales, et nous avons décidé de franchiser notre enseigne à Lyon mais aussi dans les villes très prisées comme Nice, Annecy et Nantes par exemple. »

Quand on voit qu’un appartement correct se vend en trois heures à Paris, il faut en effet de la réactivité ! Ce qui est certainement une des qualités requises pour devenir chasseur immobilier. Face à une pénurie grandissante d’appartement dans les villes majeures comme Paris, Lyon et Marseille, ou les villes de moyenne envergure comme Annecy, Nantes et Nice, le chasseur d’appartement ne se distingue plus uniquement par sa capacité à effectuer des recherches pour le compte d’acheteurs potentiels mais surtout à saisir rapidement l’opportunité qui se présente.

Le métier de chasseur d’appartement tend d’ailleurs à se professionnaliser avec la création de la FFCI (Fédération Française des Chasseurs Immobiliers) dont Catherine Catenacci est membre fondateur et présidente. La profession est d’ailleurs soumise à la Loi Hoguet comme l’ensemble du corps immobilier. Mais attention aux supercheries, avec sa médiatisation sur les chaines grand public, une vague de chasseurs immobiliers autoproclamés ont vu le jour, ne satisfaisant pas toujours aux obligations de la loi Hoguet. Rappelons que la loi oblige à la détention de la carte professionnelle, et interdit la perception de fais de dossier. Malgré cela, compte-tenu de la situation immobilière actuelle, le chasseur d’appartement semble avoir de beaux jours devant lui.

Pour obtenir plus d’informations de la part d’un chasseur d’appartement à Paris ou dans une autre ville de France : http://www.coteacheteur.com
Par email : contact@coteacheteur.com
Par téléphone : 0805 400 855 (gratuit depuis un poste fixe)