• Partager sur :

DEVELOPPEMENT DURABLE : EXPERTISE ET ENGAGEMENT DES GRANDES ECOLES (2)

L’ESITC Caen, précurseur en construction durable
L’expertise de l’ESITC Caen dans le domaine de la construction durable repose sur la présence au cœur de l’école d’un laboratoire de recherche précurseur en la matière (créé en 1998). Ses thématiques de recherche sont axées notamment sur les matériaux et éco-matériaux de construction en prenant en compte leur impact environnemental (au même titre que leurs performances mécanique, thermique et/ou acoustique) :
• Matériaux et Eco-construction : développement d’éco-matériaux à partir de co-produits tels que les fibres végétales comme le lin, les co-produits marins (coquillages) ou les granulats de démolition.
• Géotechnique Environnementale : traitement et valorisation des sols et des sédiments inutilisables en l’état pour le domaine du BTP.
L’expertise du Laboratoire de recherche permet à l’ESITC Caen d’ouvrir des mastères spécialisés (bac+6) de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).

http://www.esitc-caen.fr/fr/page/rubrique/id/324-recherche-partenariale-eco-responsable

MS « Eco-matériaux et construction durable »
Ce Master Spécialisé, récemment re-accrédité par la CGE, introduit cette année l’approche « Prévention des risques et préservation de la santé ». Il s’agit pour l’expert ainsi formé d’être capable de connaitre les effets de l’environnement bâti (des bâtiments) et en particulier les matériaux de construction sur l’homme et sa santé.

http://www.esitc-caen.fr/fr/page/rubrique?id=374-ms-ecomateriaux-et-developpement-durable

Le projet européen SETARMS
Le laboratoire de l’ESITC Caen s’est notamment vu confier l’axe « valorisation des sédiments en techniques routières » du programme européen SETARMS (Sustainable Treatment and Reuse of Marine Sediment) visant à trouver des solutions de valorisation et de gestion durable des sédiments marins, dans le cadre du programme européen INTERREG IV A France (Manche) – Angleterre. Ce projet vise à trouver des solutions de valorisation et de gestion durables des sédiments marins.

http://www.esitc-caen.fr/fr/article/136/l-esitc-caen-participe-au-projet-europeen-setarms

3. ICN Business School Nancy-Metz est :

– adhérente au pacte mondial « Global Compact » des Nations Unies et de ce fait, engagée à respecter dix principes universellement acceptés, touchant notamment les droits de l’homme et l’environnement,
– adhérente des principes du PRME, Principles of Responsible Management Education des Nations Unies,
– signataire de la charte de bonnes pratiques sur les comportements à risques et addictions en milieu étudiant de la Conférence des Grandes Ecoles et de la banque d’épreuves Ecricome,
– partenaire privilégié de l’association EST’Elles Executive qui vise à accompagner les femmes dans le développement de leur carrière professionnelle,
– membre de la Commission Développement durable de la CGE,
– membre du Club Diversité Lorraine dans le but de promouvoir la Diversité des collaborateurs et des étudiants.

Enseignements : des cours portant sur le Développement Durable et la Responsabilité Globale sont intégrés. Par exemple : « Les enjeux d’un management humaniste », pour leur permettre de mieux appréhender l’actualité et les enjeux de l’humanisme dans le domaine de la gestion ; « Ethique et responsabilité », pour envisager l’éthique sous l’angle du management et du droit et faire réfléchir les étudiants au concept de responsabilité dans la relation entre l’entreprise et ses partenaires ; « Commerce équitable », « La Diversité, gage de performance de l’entreprise » et des cours sur la finance éthique et le micro-crédit dès septembre 2010…

Engagement des étudiants : ils sont nombreux à s’engager encore plus dans une démarche de Responsabilité Globale en choisissant de porter des projets à dimension humaine et sociale. Quelques exemples :

Burkin’H2O a choisi de s’attaquer à une préoccupation mondiale : l’eau. Cette association regroupe des étudiants d’ICN, de l’Ecole des Mines et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy dans la dynamique ARTEM. Leurs actions portent essentiellement sur: la construction de forages, de puits et de jardins maraîchers dans les villages burkinabés ; la sensibilisation des Français aux problèmes de l’eau ; la promotion du commerce équitable.

GreenTouch
L’objet de GreenTouch est de sensibiliser divers publics, étudiants ICN, élèves de classes primaires, enseignants aux enjeux du développement durable. Des paniers bio sont proposés de manière hebdomadaire, des actions sont effectuées dans les écoles de la région, des évènements sont organisés tels que les 3 Jours Verts en avril chaque année. Les étudiants de cette association se forment à la méthode du Bilan Carbone afin d’évaluer l’impact des activités de l’école sur l’environnement.

Recherche : Les chercheurs de l’Ecole s’attachent à caractériser la responsabilité sociale des entreprises. L’éthique et le développement durable sont analysés d’un point de vue stratégique, financier, économique et légal au sein des 3 axes de recherche qui sont Managerial Behavior, Governance et Regulation et Innovation, Regional Development and Entrepreneurship.

Des travaux de recherche portent sur la diversité en entreprise, l’éthique, l’humanisme, la responsabilité sociale des entreprises, le développement durable. A ce sujet, la deuxième édition d’un colloque international s’est tenue à Nancy et à Metz du 4 au 6 novembre 2009, Multinational Enterprises and Sustainable Development, sur le thème de l’impact des nouvelles technologies sur le développement durable.

Chaire « Art & Sustainable Enterprise », portée par le Professeur Paul Shrivastava et coordonnée par Silvester Ivanaj. Directeur du Centre David O’Brien sur la durabilité des entreprises à l’École de gestion John-Molson, Université de Concordia (Montréal, Canada), le Professeur Shrivastava dirige la Chaire en Art et Entreprise Durable, co-financée par ICN Business School et le Conseil Régional de Lorraine, et qui a pour but d’étudier les relations dynamiques entre l’art, l’esthétique et le développement durable des entreprises. Ce projet transversal implique des collaborations pluridisciplinaires : ainsi, chercheurs ICN Business School et acteurs du réseau ARTEM, notamment, se mobilisent autour de ce projet original.

Chaire « Responsabilité Sociale des Entreprises et Innovation », portée par le Professeur David Wasieleski et coordonnée par Günter Schumacher. Professeur associé en Management à la Palumbo-Donahue Schools of Business, Duquesne University (Pittsburgh, PA, USA), David Wasieleski dirige la chaire « RSE Opérationnelle et Innovation », co-financée par ICN Business School et le Conseil Régional de Lorraine. Il travaille sur ce projet en étroite collaboration avec Günter Schumacher et Stéphanie Arnaud, enseignants-chercheurs à ICN Business School.

Source : Agence Noir sur Blanc