• Partager sur :

DÉTECTION DE FUITES D’EAU Avipur lance un nouveau métier en direction des assurances sur la région Rhône-Alpes

Spécialiste de la lutte contre les nuisances (3D : désinsectisation, dératisation et désinfection), le groupe Avipur a toujours cherché, à travers ses 30 filiales implantées sur le territoire national, à élargir ses offres métiers.
De plus en plus, face aux exigences environnementales, il devient primordial de préserver les ressources naturelles en eau. Au regard de ces questionnements, Avipur lance un nouveau métier sur l’ensemble de ses filiales : « détection recherche de fuites d’eau ».

Un partenariat régional avec les assurances pour tester le dispositif

Mise en place depuis le mois de juin sur plusieurs agences pilotes (Ardèche, Centre, Dauphiné et Rhône), la « détection recherche de fuites d’eau » est amenée à être étendue à l’ensemble du réseau en France. En priorité, la prestation s’adresse aux distributeurs d’eau,
gestionnaires d’immeubles, consommateurs, assurances et cabinets d’experts (pour les particuliers, la détection est souvent prise en charge par l’assurance).
Dans la région Rhône-Alpes, Avipur travaille en lien avec les assurances pour la recherche de fuites non destructives. Concrètement, il s’agit de faire profiter les clients du savoir-faire d’Avipur dans le cas de fuites non localisées. Avipur devient le référent pour des interventions non destructives.

Une prestation en faveur de l’environnement

S’appuyant sur une expérience de plus de 15 ans sur les métiers du traitement de l’eau (entretien des réseaux, traitement des canalisations, assainissement des tours aéroréfrigérantes, etc.), Avipur met aujourd’hui en place une nouvelle prestation, dont l’objectif
est de pouvoir détecter les fuites, quelle que soit leur origine (soudures défectueuses, microfissures, infiltrations, canalisations bouchées, etc.), dans des endroits inaccessibles et invisibles à l’oeil nu et sans endommager le lieu.
La détection permet de nombreux bénéfices : baisse de la facture de consommation d’eau, diminution de la pollution liée à son traitement et préservation de l’environnement, en stoppant le gaspillage d’une ressource essentielle. Elle demande également de nombreux investissements. Pour être efficaces, les filiales doivent s’équiper en matériel électroacoustique, caméras thermiques et systèmes de thermographie dernière génération.

Source : PLUS2SENS