• Partager sur :

Baisse du taux directeur de la BCE : CREDIXIA annonce des taux de crédits immobiliers très bas jusqu’en 2014

Les taux fixes des prêts immobiliers aux particuliers devraient rester à leur niveau très bas jusqu’en 2014. Explications.

Baisse du taux directeur de la BCE

La Banque Centrale Européenne (BCE) devrait annoncer une baisse de son taux directeur, actuellement de 0,50%, au cours de la semaine probablement jeudi. Ce taux directeur avait atteint son bas niveau historique en mai 2013 passant de 0,75% à 0,50%. Selon les estimations de CREDIXIA, la BCE devrait ramener son taux de refinancement à un plancher sans précédent de 0,25%. Au sein de la Zone Euro, compte tenu de la tendance déflationniste (l’inflation a atteint son niveau le plus bas depuis 2009 et se situe à un taux record de 0,7%) ouvre la voie à une baisse des taux de la BCE. Ce chiffre est très en dessous de l’objectif fixé par la BCE, dont l’objectif est de maintenir l’inflation proche, du seuil de 2 % à moyen terme.

Pour l’heure, les banques ont bénéficié de crédits généreusement octroyés par la BCE ayant ainsi contribué à des injections considérables de liquidités sur les marchés financiers. Dans ce contexte, la baisse du taux directeur ainsi que l’importante liquidité des établissements bancaires européens devraient avoir un impact positif sur les taux de crédits immobiliers.

Baisse de l’OAT depuis Septembre 2013

Depuis la mi-septembre, le taux de l’OAT 10 ans, qui sert de référence aux prêts à taux fixe octroyés par les banques, est en baisse. Il était de 2,7% en date du 11 septembre 2013 et se situe aujourd’hui à un taux de 2,23% (en date du 04/11/2013). Pour le moment, une hausse des taux de crédits immobiliers n’est donc pas envisagée si l’OAT poursuit cette tendance baissière, et n’augmente pas de manière spectaculaire au cours des prochaines semaines. C’est le moment idéal pour racheter son crédit, ce qui signifie changer de banque, pour profiter de l’attractivité des taux qui n’ont jamais été aussi bas.

Profitez des taux de crédits immobiliers très bas

Le marché du crédit immobilier reste dynamique en dépit du contexte économique actuel. Les taux sur 15 et 20 ans, principaux indicateurs des conditions de prêts proposées sur le marché, s’établissent respectivement à 2,85 et 3,15 %. Les banques sont actives et enclines à attribuer des crédits immobiliers pour conquérir de nouveaux clients. Elles sont en mesure de proposer des taux très compétitifs et cherchent encore à prêter en appliquant d’importantes décotes sur les « excellents dossiers ». Attention, le crédit reste difficile à obtenir, même si les banques prêtent toujours, elles sont plus vigilantes sur la qualité des dossiers et se montrent plus rigides sur certains critères d’où l’intérêt de passer par un professionnel comme CREDIXIA. Le courtier connait les subtilités du métier. Il apporte un gain de temps et d’argent considérable en s’occupant de la gestion globale du dossier pour décrocher le meilleur financement, en toute indépendance vis-à-vis des établissements bancaires.

A propos de CREDIXIA
Créée en 1999, CREDIXIA est une SAS spécialisée dans le courtage en crédits immobiliers, prêts professionnels et assurances. Son rôle d’intermédiaire bancaire lui permet d’obtenir pour ses clients le meilleur taux de crédit immobilier associé aux conditions les plus avantageuses. Indépendant de toutes institutions financières, CREDIXIA n’a aucune obligation de promouvoir un produit. CREDIXIA est membre de l’AFIB, Association française des usagers des banques, et s’engage à en respecter le code éthique. En 14 ans d’expérience, CREDIXIA a su développer une offre de qualité assortie d’avantages attractifs :

– 0€ de Frais de Courtage sur internet, en agence chez CREDIXIA*
– 0€ de Frais de Dossier auprès de la banque qui financera le projet*
– Le Meilleur accord sous 15 jours ouvrés
– Un suivi gratuit et personnalisé avec un conseiller privilégié
– Assurance de prêt moins chère et aux mêmes garanties que celles des banques

** Offre réservée à l’acquisition d’une résidence principale ou à tout emprunteur possédant moins de trois biens immobiliers, hors restructuration et prêt professionnel.