• Partager sur :

60 Millions de consommate​urs : bâtiment basse consommati​on

Constructions basse consommation : des ratés chez les pionniers.

Une nouvelle réglementation thermique a été mise en place le 1er janvier dernier. Au-delà du grand bouleversement qu’elle entraîne, apparaissent aussi les premiers loupés que 60 Millions de consommateurs relève dans son mensuel de mars 2013.

– Les techniques d’isolation restent à revoir : certains aménagements interdisent aux locataires de faire des trous dans les murs afin de ne pas percer la membrane qui enveloppe l’isolant.

– Concernant la Ventilation mécanique contrôlée (VMC), utilisée dans toutes les constructions économes, les pionniers ont eu recours à la VMC à double flux qui coûte cher à l’installation, prend de la place et exige une maintenance plus importante que celle à simple flux.

– Le chauffe-eau solaire profite de la réglementation qui invite à avoir recours à, au moins, une énergie renouvelable. Il est cependant plus avantageux en logement individuel qu’en collectif.

– La consommation réelle est plus importante que celle estimée : En effet, les hivers plus rudes, l’ouverture des fenêtres et l’augmentation de la température des thermostats par les usagers n’entrent pas dans les calculs théoriques !

60 Millions de consommateurs rappelle qu’il faut raisonner en euros plutôt qu’en kWh et conseille de tenir compte des coûts globaux. Il est par ailleurs préférable de privilégier les équipements simples et robustes afin d’éviter un suréquipement inutile et coûteux.